Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche


mercredi 20 mai 2015

Marchons ensemble contre Monsanto le 23 Mai 2015


Ce samedi, 23 mai 2015, les citoyens du monde entier marcheront contre Monsanto et consorts (les multinationales des OGM et des pesticides, Bayer, BASF, Dupond) et pour la souveraineté alimentaire.
Dans une cinquantaine de pays et plus de 30 villes françaises, nous serons tous dans la rue pour condamner ce modèle agricole imposé au détriment des peuples et des paysans qui les nourrissent.

OGM, pesticides, privatisation des semences, monocultures géantes, accords de libre-échange, les raisons de se mobiliser contre une agriculture accro à la chimie et aux manipulations du vivant sont nombreuses.
Demandons, ensemble, haut et fort, la transition vers une agriculture durable et écologique !

Trouver la marche près de chez vous :
Événement national (France) : https://www.facebook.com/events/333023593561520

– Paris : https://www.facebook.com/events/996899193657121/
– Brest : https://www.facebook.com/events/663061860468975/
– Lille : https://www.facebook.com/events/1542680492652211/
– Strasbourg : https://www.facebook.com/events/1540787802832413/
– Tours : https://www.facebook.com/events/773730486044457/
– Bordeaux : https://www.facebook.com/events/433120260190336/
– Lyon : https://www.facebook.com/events/652392381555877/
– Nice : https://www.facebook.com/events/991536840873684/
– Cherbourg : https://www.facebook.com/events/625997460862465/
– Clermont Ferrand :https://www.facebook.com/events/1611872439032444
– Caen : https://www.facebook.com/events/850962354970901
– Peyrehorade :https://www.facebook.com/events/637272466418738
– Bayonne https://www.facebook.com/events/1446511682254117
– Nantes : https://www.facebook.com/events/420568914773141
– Marseille : https://www.facebook.com/events/912268158804334
– Carhaix : https://www.facebook.com/events/643366982435444
– Rennes : https://www.facebook.com/events/1617007215185992
– Montpellier : https://www.facebook.com/events/360112537512276
– Ile de la Réunion : https://www.facebook.com/events/456583424495447/
– Amiens : https://www.facebook.com/events/1430595230589707/
– Nîmes : https://www.facebook.com/events/1555220608094067/

Rassemblements à l’international : https://www.facebook.com/MarchAgainstMonstanto/events

Tous les rassemblements : https://docs.google.com/spreadsheet



Sources :

Mr Mondialisation
Combat-Monsanto.org

mercredi 15 octobre 2014

Elire les entreprises les plus adeptes du greenwashing !

Pinocchio 2014
Des entreprises "méritent" de concourir pour les prix Pinocchio. Ceux-ci sont destinés à mettre en lumière des cas concrets de violations de droits sociaux et environnementaux par des multinationales nominées.

Comme chaque année, les Amis de la Terre France, en partenariat avec le Centre de recherche et d’information pour le développement (CRID) et Peuples Solidaires-ActionAid France, ont fait un premier tri pour sortir d'un bien trop gros lot les entreprises les pires en terme de Greenwashing.
Pour finir le travail, aux internautes de juger désormais.

Les votes sont ouverts en ligne jusqu’au 18 novembre.

Trois catégories :

La première, "Plus vert que vert", distingue "la campagne de communication la plus abusive et trompeuse au regard de ses activités réelles".
EDF, pour son projet de centrale de lignite (charbon) de 750 MW en Serbie, via sa filiale Edison.
Pur Projet, pour l’accompagnement de grandes entreprises comme Vinci ou Nestlé dans leurs projets de compensation carbone au Pérou.
GDF Suez pour ses "obligations vertes" aux critères de sélection trop vagues.

La deuxième: "Mains sales, poches pleines" met en lumière "la politique la plus opaque au niveau financier (corruption, évasion fiscale, etc.), en termes de lobbying, ou dans sa chaîne d’approvisionnement".
Perenco, pour l’opacité et l’impact environnemental et social de ses opérations pétrolières en République Démocratique du Congo.
Samsung, pour son manque de zèle à traquer l’exploitation d’enfants dans ses usines en Chine.
Lyon-Turin Ferroviaire, pour son manque de discernement à repérer des conflits d’intérêts et trucages d’appels d’offres mis en lumière par la justice italienne et la Cour des comptes française dans le projet du Lyon-Turin à grande vitesse.

Enfin, la troisième, "Une pour tous, tout pour moi !" dénonce la politique "la plus agressive en termes d’appropriation, de surexploitation ou de destruction des ressources naturelles".
Shell, pour l’exploitation du gaz de schiste en Ukraine et Argentine avec des problèmes d’opacité financière, d’atteinte aux droits des populations et des risques pour l’environnement.
Total, pour les dégâts environnementaux et sociaux liés à son activité pétrolière et gazière au Nigéria.
Crédit Agricole, pour le financement d’entreprises minières pratiquant le "mountaintop removal", une technique d’extraction qui consiste à faire sauter les montagnes à l’explosif pour avoir accès au charbon qu’elles recèlent.

Ces prix sont destinés à dénoncer le fossé entre les discours "développement durable" et les actes réels constatés sur le terrain. Mais aussi à appuyer la demande des associations d’un encadrement juridique contraignant pour les multinationales.

A nos votes !

vendredi 3 octobre 2014

Exproprié par les rois du béton et du foot business

stade Ol Land construction
Étant de Lyon, l'information ne pouvait nous laisser de marbre. Nous relayons donc. Amers que nous sommes. Nous avions relayé en 2009 la pétition pour que l'Olympique Lyonnais reste à Gerland.
Aulas et Collomb ont fait la sourde oreille, laissant mûrir leur projet coûteux et environnementalement malsain. Non pas sans conséquences.

Ainsi donc, "Philippe Layat, agriculteur de Décines, commune proche de Lyon, vient de voir ses 15 hectares de terres agricoles, sa seule source de revenu, coupées en deux et saccagées par les bulldozers qui occupent en ce moment même sa propriété.

Les rois du foot business et du béton, l'Olympic de Lyon-Group et l'agglomération du Grand Lyon ont décidé qu'une route traverserait sa propriété pour desservir le futur stade de football de Lyon et son immense zone spéculative et commerciale (« OL-Land »)..."

Lire la suite et signer la pétition par ici

Retour sur les rebondissements du projet "OL Land"
Davantage sur le blog du Collectif Les Gones pour Gerland"

jeudi 5 juin 2014

Je garde le même slip qu’hier pour la journée de l’environnement !

Ça y est. C’est la journée de l’Environnement 2014.

Voyez-vous ça !? Dame Nature se taille la part belle aujourd’hui… L’Homme est tout ouïe pour les 24 heures de ce sacro-saint jour.

Attentif et délicat le temps d’une journée, remettant sur le tapis ces problèmes épineux liés à cet Environnement, qui, franchement, pourrait faire un effort pour s’adapter à l’Homme.
Puisque celui-ci fait la sourde oreille. Sauf aujourd’hui. Il est tout ouïe. Oui.
Non ?!

journée environnement 2014

Ainsi, l'Environnement est défini comme « l'ensemble des éléments qui entourent un individu ou une espèce (comme l’Homme) et dont certains contribuent directement à subvenir à ses besoins » (...)

L’Environnement apporte donc à l’Homme, par définition, les éléments qui lui permettent de survivre. De vivre. D’être.
Le premier réflexe est de se dire que l’Homme, pas con, va tout faire pour préserver l’Environnement, son pote de toujours, à qui il doit tout (et qui était là bien avant lui) ! Que ne ferait l’Homme pour remercier l’Environnement ? Pour lui rendre hommage ?

Rien, en fait. Que dalle. Walou.
Et moins encore, l’Homme tire une balle dans le dos de l’Environnement (et dans son propre pied par la même occasion).
Il le pourrit ! Gaiement et avec entrain. Il le flingue à qui mieux mieux, ne lui laissant guère de répit.

Enfin si. Une fois l’an. Aujourd’hui, l’Homme va trier ses poubelles et remettre le même slip qu’hier.

Et demain ? L’homme redeviendra-t-il un loup pour l’Environnement !?

Ou, sans plus attendre, soyons fous : cette journée du 5 juin est celle de LA prise de conscience collective !
2014 restera comme l’année où l’Homme mit enfin le pied à l’étrier, la main à la pâte et le cœur à l’ouvrage pour redonner à l’Environnement ses lettres de noblesse, avec respect et humilité.

Quelques pistes :
- Sauver le devenir d’Eco-SAPIENS. Un site qu’il est mieux que bien. Et plus encore.
- Mettre un t-shirt qu’il est beau, bon pour l’Environnement et (même) pour l’Homme. Et qu’on peut mettre, lui, deux jours de suite.
- Faire passer ce message de paix et d’amour entre l’Homme et l’Environnement. Ben quoi ?!
- Faire un bisou à la personne la plus proche de vous (ça n’a rien à voir avec l’Environnement. Mais l'amour de son prochain manque aussi cruellement en ce bas monde !)

mardi 29 avril 2014

Green Up Film Festival

Green Up Film Festival
On se réveille un peu tard. Soit.
Le festival en ligne du développement durable et de l'économie verte se termine demain. Soit.

Mais cela vous laissera peut-être le temps de visionner les 10 films présentés dans des catégories comme "Biodiversité", "Déchets / Pollution" ou "Alimentation / agriculture".

Vous pouvez aussi bien sûr voter pour ceux qui vous plaisent et les partager.
Mais surtout en apprendre un peu plus par le biais de la catégorie Agir.

Green Up Film Festival imp ecran

lundi 28 avril 2014

Que ça nous pète à la gueule...

"La France assure 78% de sa production d’électricité avec le parc nucléaire, ce qui lui permet d’atteindre un taux d’indépendance énergétique voisin de 50% contre 22,7 % en 1973", peut-on lire sur le site gouvernemental.

Les français ont donc 78% de chance - en plus que les pays non producteurs d'énergie nucléaire - qu'un réacteur leur pète à la gueule.
Et c'est pas bien mieux dans de nombreux pays "développés"...

20 ans après, petite pensée pour les victimes de Tchernobyl... sans oublier celles de Fukushima.

Nucléaire Tchernobyl

mercredi 19 février 2014

En prison pour avoir refusé de polluer !?

Do you wanna bee - protection abeille
Viticulteur bio dans le département de la Côte-d'Or, Emmanuel Giboulot exploite depuis plus de quarante ans 10 hectares de vignes en agriculture biologique.
Le 24 février 2014, il passera devant le tribunal correctionnel pour avoir refusé de déverser un dangereux pesticide sur sa vigne. Il encourt jusqu'à 6 mois d'emprisonnement et 30 000 euros d'amende.

En juin dernier, pour contrer un risque hypothétique d'épidémie de flavescence dorée, une maladie de la vigne, le préfet de Côte-d'Or a prit un arrêté radical : tous les vignerons devront traiter leur vigne contre la cicadelle, l'insecte qui répand la maladie.
Le problème est que même l'insecticide le moins polluant contre la cicadelle tue les abeilles et la faune auxiliaire, détruisant en définitive toutes sortes d'insectes nécessaires à la régulation de la vigne pour éviter les parasites. Or, Emmanuel Giboulot travaille justement depuis plus de 40 ans à préserver les équilibres biologiques de sa vigne.

Il décide donc, fort logiquement, de lutter contre la cicadelle en choisissant parmi les nombreux traitements naturels bien connus des agriculteurs bio.
Résultat : un inspecteur de la direction régionale de l'Agriculture s'aperçoit qu'il n'a pas déversé de pesticide et il est mis en examen et finalement traîné en correctionnelle le 24 février prochain.

L'IPSN a créé une page de soutien sur Facebook pour Emmanuel Giboulot, mais, vu le contexte, la mobilisation doit aujourd'hui être infiniment plus forte et plus officielle.
Emmanuel Giboulot ne doit pas se rendre au tribunal abandonné de tous. Il doit savoir qu'il est soutenu par des centaines de milliers de personnes.
Nous pouvons aussi changer l'issue de ce procès en rassemblant des centaines de milliers de signatures de soutien.

Car sans réaction massive de la population, ce viticulteur risque très probablement d’être condamné, pour l'exemple.
Et la plupart des agriculteurs bios se verront peut-être obligés d'obéir aveuglément aux injonctions des autorités, y compris si cela implique d'empoisonner leur propre terre et de décimer plus encore les abeilles et autres insectes pollinisateurs.

Signer la déclaration officielle de soutien à Emmanuel Giboulot.



Vous pouvez lire aussi :
Bannir les tueurs d'abeilles
Pourquoi les pollinisateurs sont-ils indispensables ?

mercredi 16 octobre 2013

Désignez les pires entreprises de l'année 2013

Prix Pinocchio 2010 blog Quat´rues
Les prix Pinocchio du développement durable dénoncent les impacts négatifs de certaines entreprises : celles qui agissent en contradiction totale avec le concept de développement durable qu'elles utilisent pourtant abondamment dans leur communication.

Afin de démasquer ce décalage entre les "beaux discours" et la réalité des actes, Les Amis de la Terre, en partenariat avec le Crid et Peuples Solidaires - ActionAid France, décernent chaque année trois Prix Pinocchio . Une référence, bien entendu, à la fameuse marionnette et à sa conception très personnelle de la vérité…

Votez maintenant !

Trois prix, neuf nominés:

Catégorie « Plus vert que vert »:

Areva et son musée de la mine
Air France et la compensation carbone
BNP Paribas et le climat

Catégorie « Mains sales, poches pleines »
Auchan et les usines textiles du Bangladesh
Apple et l'extraction de l'étain en Indonésie
Alstom et les grands barrages du Brésil

Catégorie « Une pour tous, tout pour moi »
Total et les gaz de schiste en Argentine
Veolia et la privatisation de l'eau en Inde
Société Générale et le charbon australien

Votez maintenant et jusqu'au 18 novembre 2013.

Cérémonie de remise des prix le mardi 19/11 à 19h (Paris - entrée gratuite) Inscription ici

lundi 23 septembre 2013

Pré-financer un portail consacré au tourisme responsable, ça vous tente ?

Via sapiens tourisme responsable
Si vous trainez vos guêtres sur ce blog de temps à autres, vous connaissez certainement le très bon site Eco-sapiens, comparateur de prix et conseils pour une consommation responsable.

L'équipe à l'origine de ce petit bijou internautique s'est mit dans l'idée de lancer un nouveau portail, consacré cette fois au tourisme responsable : Via-Sapiens.

Car, qu'est-ce, au juste, ce tourisme durable ou responsable dont nous entendons parler depuis quelques années ? Quels sont les critères que respectent et les valeurs que défendent les territoires, les réseaux, les hébergeurs, les prestataires d’activité et voyagistes qui se réclament du tourisme durable ?

Voilà des questions auxquelles nous pourrons trouver des réponses. Reste cependant à pré-financer le site. Et cela, vous, tu, je, nous, ils et elles peuvent y faire quelque chose.
Ça se passe par ici, sur la plateforme participative Ulule, où vous pouvez faire votre don.. Vous avez jusqu'au 16 octobre.

Vous aurez d'ailleurs de sympathiques contreparties en échange de votre soutien financier, aussi symbolique soit-il. Par exemple :
- pour 10€, € obtenir des entrées pour le Naturoptere
- pour 20€, € un guide des plus belles balades dans le Parc Naturel de la Vallée de Chevreuse
- pour 30€, € des entrées dans un parc Aventure Nature, ou même des stickers "label Agriculture Chimique"...
- pour 40€,€ un abonnement à Aller-Retour Magazine
- pour 100€, € 3 jours de location de tandem dans le Luberon...

Profitez-en vite et faîtes tourner !

mercredi 12 juin 2013

"Une poubelle nucléaire à 30 km de Lyon !"

Relais du Réseau Sortir du Nucléaire

En 2006, l’Etat français et le lobby nucléaire ont décidé d’enfouir les déchets radioactifs à Bure (Meuse) pour mieux les oublier.
En attendant la construction du site d’enfouissement, c’est à St Vulbas (Ain), aux portes de Lyon, que seront stockés les déchets de l’industrie nucléaire (projet ICEDA).
Tout ceci sans consulter les habitants de la région, sans prendre en compte les risques naturels et industriels inhérents au site du Budgey, et en sous-évaluant les inévitables rejets radioactifs d’une telle installation.

Venez rencontrer le collectif Stop Bugey et vous informer sur le projet ICEDA, future poubelle nucléaire du Bugey.
Ce sera le samedi 22 juin à Lyon. Rendez-vous à 17h à la Librairie TERRE DES LIVRES, 86 rue de Marseille.

Entrée libre.
Contacts :
- Terre des livres : 04 78 72 84 22
- http://www.stop-bugey.org/contacts/
Plus d'infos sur :
http://groupes.sortirdunucleaire.org/ICEDA-une-poubelle-nucleaire

Nucléolien visuel engagé    Visuel Quat'rues Nucléolien

- page 1 de 9