"La France assure 78% de sa production d’électricité avec le parc nucléaire, ce qui lui permet d’atteindre un taux d’indépendance énergétique voisin de 50% contre 22,7 % en 1973", peut-on lire sur le site gouvernemental.

Les français ont donc 78% de chance - en plus que les pays non producteurs d'énergie nucléaire - qu'un réacteur leur pète à la gueule.
Et c'est pas bien mieux dans de nombreux pays "développés"...

20 ans après, petite pensée pour les victimes de Tchernobyl... sans oublier celles de Fukushima.

Nucléaire Tchernobyl