Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche


Mot clé - économie

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 27 juillet 2012

La prise de courant économique et écologique... so british !

prise a interrupteur integreEn parallèle des Jeux Olympiques, Arte vous propose de plonger dans la « Cool Britannia » en découvrant les objets les plus typiquement britanniques.
Une tasse de thé à la main, l’auteur et animateur anglais Brian Melican la joue « old school » et vous présente chaque jour un objet « so british ».


Il nous présente ici la “plug and socket” – soit la prise à interrupteur intégré.
S’éteignant à loisir, une réelle économie d’électricité est possible. Et qui dit économie d’électricité, dit bien sûr tout bénef pour l’environnement.

Un système ingénieux au design retro-chic qu’on pourrait croire franco-allemand (aux dires du présentateur). Mais cette petite merveille d’ingénierie qui est une des prises les plus sûres et économiques au monde est bien anglaise !
Chapeau melon bas !

mardi 24 mai 2011

e-G8 Forum : Touche pas à ma toile !

"Nicolas Sarkozy, l’agité de l’e-G8", titrait aujourd'hui Libé.
L’e-G8 Forum réunit en effet depuis ce matin le gratin du web-business dans la capitale française pour échanger sur « l’importance et l’impact d’Internet dans la société et l’économie ».
Il se déroule au jardin des Tuileries à Paris, en introduction du G8, le vrai, qui se tiendra à Deauville jeudi et vendredi.

Même si depuis le récent printemps Arabe, Sarkozy parle désormais de bâtir un "internet responsable" - et non plus "civilisé" - cette régulation au nom du respect de la propriété intellectuelle (et de la défense de la création) ne peut-elle pas virer très vite en une entrave à la liberté d'expression sur la toile ?
Est-ce là les prémices d'une régulation à venir, sur Internet, souhaitée depuis longtemps par le président français ?

Espérons pour l'instant que la motivation du chef de l'état français soit de redorer son blason auprès des Maestro cybernétiques d'aujourd'hui... et qu'il ne les entrainera pas vers des résolutions qui empêcheront l’utilisateur de jouir de sa liberté d'expression !
Affaire à suivre...


L'e-G8 en streaming

visuel liberté d'expression Quat'rues "Liberté d'Expression", visuel t shirt équitable et bio Quat'rues.

vendredi 25 février 2011

"Economic Hitmen", interview en images de John Perkins

Nous vous présentions la semaine dernière une vidéo du studio Joho, "Causes".
Voici aujourd'hui "Economic hitmen", mettant en images une interview de John Perkins, économiste écologiste (sans être schizophrène!). Il est l'auteur de "Les confessions d'un assassin financier" (Confessions of an Economic Hitman).

C'est en anglais, mais les images suffisent presque en elles-mêmes.


mardi 2 novembre 2010

Un mois de l´économie sociale et solidaire peut il changer la donne ?

Bien qu´il en reste encore quelques uns, les acquis sociaux ont une fâcheuse tendance à se faire la belle ces derniers temps.
En parallèle, la solidarité est à la France ce que la joie est à la guerre : inconnue au bataillon.

Du coup, parce qu´il est important de trouver de bonnes raisons de se lever le matin, pourquoi ne pas penser à l’économie sociale et solidaire mise à l’honneur durant tout le mois de Novembre avec comme leitmotiv : "L´économie qui sait où elle va"

economie sociale et solidaire blog Quat´rues Pour rappel, le terme d'économie sociale et solidaire regroupe un ensemble de coopératives, mutuelles, association, de syndicat et fondations, fonctionnant sur des principes d'égalité des personnes (1 homme 1 voix), de solidarité entre membres et d'indépendance économique. (voir la définition complète sur l´ami Wiki)

Les mauvaises langues diront qu´on est en droit de se demander si cela changera réellement la donne… Une multitude de petites manifestations sans grande ampleur réelle pourront-elles contrer les décisions prises à grande échelle, par de petits hommes importants.
Va t´on, grâce à ce mois de la solidarité (oui, pas que, mais c´est dedans!), voir l´abrogation du ministère de l´immigration et de l´identité nationale ? Les Roms vont-ils être les bienvenus, comme ces 150 chanceux irakiens que Besson, héros bienveillant de la tradition républicaine d´asile, a décidé de prendre sous son aile ? Enfin, va t´on pouvoir rouvrir le dialogue avec nos dirigeants pour une réforme des retraites plus juste pour tous ? (et pas que pour les plus fortunés)

Rien est moins sûr…
Et pourtant !

l’économie sociale et solidaire affirme et défend comme valeurs la prééminence de l’homme sur le profit avec pour objectif premier la réalisation du projet collectif et la solidité financière de la structure.
Elle inclut aussi de nouvelles formes d’activités comme les initiatives de développement local, de réinsertion et de lutte contre l’exclusion, la protection de l’environnement, les solidarités internationales.
L’Economie Sociale offre une alternative solidaire et plus humaine au modèle économique dominant, elle s’inscrit par ses pratiques dans une démarche de développement durable.


Il reste à espérer que ces élans de solidarité économique sociale collectives aient un jour raison des logiques entrepreneuriales et gouvernementales du profit à tout prix.
Plusieurs ministères et certaines entreprises sont actuellement (et curieusement) partenaires de ce mois de l´économie sociale et solidaire. Cette dernière, "qui sait où elle va", n´y irait elle pas plus vite (et mieux) sans ces partenaires ? Faire les choses avec moins d´argent et plus de cohérence ont parfois davantage d´impact.

Visuel t shirt équitable et bio d´un seul souffle Visuel « D´un seul souffle » - T shirt équitable et bio Quat´rues

mardi 28 septembre 2010

"Moi, la finance et le développement durable"

Film moi la finance et le développement durable
Nous n'avons pas vu le film car il sort demain, mercredi 29 septembre, en salles. Le synopsis que vous pouvez lire ci-dessous a cependant attiré notre attention. "Moi, la finance et le développement durable" est programmé dans un nombre restreint de salles, comme tous les films de ce genre (hormis les grosses productions, souvent financées par les organisations critiquées dans ce même film... sic). En voici la liste.
Pour le reste, allons voir par nous-même de quoi il en retourne, il sera toujours temps d'émettre des critiques (positives ou non) par la suite...

"Des brokers, un magicien,des analystes financiers, un chat qui pense, des syndicalistes, un économiste hétérodoxe, une bonne sœur, des ONG, un économiste jésuite, des banquiers, un colibri, un scorpion sur le dos d’une grenouille répondent aux interrogations d’une ménagère de plus de cinquante ans qui se sert de son temps de cerveau enfin disponible pour titiller la Finance sur sa responsabilité face au développement (...)

Ce film citoyen est une réflexion sur la schizophrénie dans laquelle nous enferme le système capitaliste. Nous dénonçons les abus des grandes entreprises, la destruction des territoires, le non-respect du droit humain, les drames sociaux et les licenciements sans nous interroger réellement sur la circulation de notre argent et de ce que cela produit.
Comment sont financés les abus constatés et surtout par qui ? En partant de mon expérience personnelle et de mon petit livret développement durable, je suis allée à la rencontre de la Finance dite Ethique.

Cette enquête à pour but de permettre à chacun d’entre nous, de prendre conscience de sa place dans le jeu financier et du contre pouvoir que l’on peut exercer et ainsi faire bouger les choses".


Moi, la finance et le développement durable - bande-annonce from dirtykoala on Vimeo.

vendredi 23 avril 2010

"Un gratte-ciel ou un gratte-vent?" où Georges habillé par Quat'rues (13ème)

lundi 2 novembre 2009

Novembre, le mois de l´Économie Sociale et Solidaire

Source : Ecolo-info

Pour la deuxième année, au niveau national, l’économie sociale et solidaire est mise à l’honneur durant tout un mois.

L’économie Sociale et Solidaire affirme et défend comme valeurs la prééminence de l’homme sur le profit avec pour objectif premier la réalisation du projet collectif et la solidité financière de la structure.

Elle inclut aussi de nouvelles formes d’activités comme les initiatives de développement local, de réinsertion et de lutte contre l’exclusion, la protection de l’environnement, les solidarités internationales.

L’Economie Sociale offre une alternative solidaire et plus humaine au modèle économique dominant, elle s’inscrit par ses pratiques dans une démarche de développement durable.



Les principes fondamentaux de l’ESS sont les suivants:

  • Un statut privé
  • La primauté de l’Homme sur le capital,
  • Un but non lucratif - Le principe de non-lucrativité s’exprime par une redistribution équitable des excédents ou des bénéfices au service de l’outil de travail (investissement, ressources humaines).
  • Un secteur économique à part entière qui œuvre sur le marché mais avec ses principes propres,
  • L’indivisibilité des réserves : patrimoine collectif et impartageable,
  • Une finalité explicite au service de la collectivité : intérêt général et utilité sociale,
  • Un processus de décision démocratique : « une personne, une voix »
  • Une autonomie de gestion,
  • Un ancrage territorial ou sectoriel.

L’Economie Sociale et Solidaire, c’est quoi exactement ?

Le terme d’économie sociale et solidaire regroupe un ensemble de coopératives, mutuelles, association, de syndicat et fondations, fonctionnant sur des principes d’égalité des personnes (1 homme 1 voix), de solidarité entre membres et d’indépendance économique.

Toutefois le premier terme de l’expression se réfère plutôt à des organisations identifiées par leur statut et occupant une place importante dans la vie économique (banques, mutuelles, etc.) et le second terme, à des activités visant à expérimenter de nouveaux “modèles” de fonctionnement de l’économie, tel le commerce équitable ou l’insertion par l’activité économique.

  • L’économie sociale regroupe principalement trois familles: mutuelles, coopératives, associations auxquelles s’ajoutent les “marges” (comité d’entreprise et d’établissement, caisse d’épargne et de prévoyance, organisations culturelles…).
  • L’économie solidaire est, quant à elle, une forme émergente de l’économie sociale axée vers les initiatives de développement local, de réinsertion et de lutte contre l’exclusion.
  • L’économie sociale et l’économie solidaire placent donc l’homme au cœur de leurs préoccupations, que leurs projets soient d’économie marchande ou non-marchande.
Toutes les actions dans votre région durant le mois de Novembre.

mois economie sociale solidaire Quat´rues