Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche


Mot clé - Droits humains

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 31 octobre 2012

Quand le développement durable est récupéré à des fins purement cosmétiques


Grâce à l'engouement nouveau pour la protection de l'environnement, la défense des droits humains et une plus grande solidarité internationale, le concept de développement durable fait désormais partie du langage courant.
 
De grandes entreprises figurant parmi les plus puissantes au monde, l'ont malheureusement récupéré à des fins purement cosmétiques.
Pour améliorer leur image auprès des clients et actionnaires, elles adoptent un discours engagé sur le développement durable et ainsi masquer les impacts réels de leurs activités.
 
Les entreprises, acteurs économiques de poids, ont fait trop peu de progrès en terme de responsabilité sociale et environnementale. Il est nécessaire de mettre fin au double-discours.

Pour relancer le débat public afin que les entreprises assument leurs responsabilités, votez maintenant dans chacune des trois catégories :
« Une pour tous, tout pour moi ! » - Nominés : Bolloré, Vinci et Alteo
« Plus vert que vert » - Nominés : Auchan, Ubraseur environnement et Lesieur
« Mains sales, poches pleines » - Nominés : BNP Paribas, Perenco et Areva

jeudi 14 octobre 2010

Appel à vote pour les prix Pinocchio 2010

Prix Pinocchio 2010 blog Quat´rues
Afin de mobiliser les citoyens sur la responsabilité des entreprises, les Amis de la Terre organisent les « Prix Pinocchio du développement durable » pour élire parmi des entreprises françaises, les Pinocchios 2010.
Le vote est désormais ouvert en ligne sur www.prix-pinocchio.org, le site dédié qui présente les nominés dans trois catégories : « environnement », « droits humains » et « greenwashing ». La remise des prix, ouverte au public, sera organisée le 9 novembre 2010 à Paris, au Comptoir Général (80, quai de Jemmapes - 75010 Paris) à partir de 18h.

"Les concepts de développement durable et de responsabilité sociale et environnementale des entreprises figurent sans conteste parmi les avancées importantes de ces dernières années. Toutefois, en l’absence de cadre juridique contraignant, ils sont souvent récupérés par les multinationales qui les utilisent pour redorer leur image auprès des citoyens, des décideurs publics et des actionnaires. Les grandes entreprises françaises ne sont pas en reste, qui rivalisent d’ingéniosité pour se présenter comme des parangons de vertu, vidant le « développement durable » de son sens initial (...)

Douze cas concrets, proposés par des organisations de la société civile ou des citoyens, s’affrontent sur le site www.prix-pinocchio.org dans les catégories « environnement » (nominés : Axa, Total, Eramet, Alstom), « droits humains » (nominés : Sodexo, JL Vilgrain - Somdiaa - Sosucam, Orange, GDF-Suez) et « greenwashing » (nominés : Crédit Agricole, SNCF Zéro Carbone, Aéroport de Beauvais-Tillé, Renault/Dacia).
Ils présentent des projets de plusieurs grandes entreprises françaises dont les impacts environnementaux et sociaux sont souvent ignorés du public et particulièrement révélateurs de leur double discours".

Votez sur www.prix-pinocchio.org

T shirt bio équitable Préhistoire Quat´rues T shirt équitable et coton biologique "Préhistoire"