Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche


lundi 22 octobre 2012

Dites oui à la reconduction de l’aide alimentaire européenne en devenant un Airfooder !

logo AirFood Project
Marre de brasser de l'air pour rien ? Devenez un Air Fooder pour dire oui à la reconduction de l’aide alimentaire européenne.

Adeptes de Facebook, vous pouvez soutenir le projet en un clic.
Les accros à Twitter pourront interpeller la personnalité politique de leur choix.
Enfin, tout le monde (ah tout de même !) peut se filmer, télécharger sa vidéo sur Youtube (ah bah si, vous aurez besoin d'ouvrir un compte quand même) et envoyer le lien au site Airfood Project.

Le but étant de faire le plus de bruit possible afin d'éviter la suppression du plan européen d'aide aux plus démunis... et se souvenir que s'il l'est, 18 millions d'européens ne feront pas semblant d'avoir une assiette et un ventre vide.



mercredi 25 avril 2012

Pétition pour une protection de l'apiculture et des consommateurs face au lobby des OGM

(Relais de la pétition)

Depuis quelques années, les apiculteurs ne cessent d’alerter les pouvoirs publics sur l’impossible coexistence entre cultures d’OGM et l’apiculture. Sous l’influence du lobby OGM et semencier, la Commission Européenne et les autorités nationales sont jusqu’à présent restées sourdes à cet appel.

Pourtant, un apiculteur allemand qui a constaté la présence de pollen de maïs OGM MON 810 dans son miel a intenté une action en justice. Le 5 septembre 2011, la Cour de Justice de l’Union Européenne (CJUE) a décidé qu’un tel miel ne pouvait pas être commercialisé (UE : le miel contaminé par des OGM ne peut être mis sur le marché sans autorisation spécifique, Inf’OGM).

Les gouvernements ne peuvent plus feindre d’ignorer cette réalité : l’autorisation de cultures d’OGM en plein champ serait fatale à l’apiculture (miel, pollen, propolis) et à l’abeille.


La coexistence des cultures OGM en plein champ et de l’apiculture est impossible. Les consommateurs européens ne veulent pas d’OGM dans le miel. Personne ne peut plus ignorer cette réalité.

L’abeille est un élément indispensable de l’environnement, de la biodiversité, et un atout incontournable pour la pollinisation de nombreuses cultures. Déjà mise à mal par la pression des pesticides, elle pourrait tout bonnement disparaître de nos campagnes par décision politique, ou être accusée de disséminer les pollens OGM !


Face à ce risque inadmissible, il est demandé à nos décideurs européens et nationaux de protéger l’abeille, l’apiculture et les professionnels de l’apiculture et de :
- suspendre immédiatement et ne pas renouveler l’autorisation de culture en plein champ du maïs MON 810,
- bloquer l’avancée de tous les dossiers de plantes génétiquement modifiées nectarifères ou pollinifères,
- faire évaluer rigoureusement l’impact des plantes transgéniques sur les ruchers, notamment les couvains et les abeilles hivernales, et de rendre publics tous les protocoles et résultats
- respecter le droit à la transparence pour les consommateurs.

Le miel et les produits de la ruche doivent rester des aliments sains et naturels. Pour une protection de l'apiculture et des consommateurs, signez la pétition !

jeudi 9 septembre 2010

Quat´rues à Prague, sous le sac à dos de Maxime

Après Londres et Vienne, c´est au tour de Maxime de nous envoyer un bien joli cliché prit dans une autre capitale européenne, Prague.

Maxime est ici sur le célèbre pont Charles. Saviez-vous qu´une longue tradition attribue la construction de ce pont à l'architecte Peter Parler. Il a été avéré en 2007 que le véritable architecte était un certain Oto, dont on ignore tout sauf le sceau...
Étonnant non ?! Non ? Si ? La suite, pour les intéressés, sur l´ami Wiki

vetement ethique bio Maxime Prague Quat rues

vendredi 23 avril 2010

"Un gratte-ciel ou un gratte-vent?" où Georges habillé par Quat'rues (13ème)