Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche


Mot clé - Greenpeace

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 29 octobre 2013

Demandons la libération des militants Greenpeace

Greenpeace libération Russie
Cela fait plus de 30 jours que 28 militants de Greenpeace, ainsi qu’un cameraman et un photographe freelance, sont emprisonnés en Russie.
Leur crime ? Défendre le climat.

Défendre le climat n'est pas un crime, c'est une nécessité !

Demandons la libération immédiate des activistes et membres d'équipage Greenpeace, et un arrêt des forages en Arctique.

Activistes Greenpeace emprisonnés Russie

mercredi 21 novembre 2012

Les dessous toxiques de la mode - Nous sommes tous des Fashion Victims !

« Des substances chimiques susceptibles de provoquer des cancers et d'agir comme perturbateurs endocriniens, déréglant le fonctionnement hormonal et impactant les fonctions reproductives », ça vous branche ?

Des wagons de ces charmantes petites bêtes ont été détectés dans les rayons de vingt marques de prêt-à-porter. C'est la conclusion établie par Greenpeace dans un rapport intitulé Les dessous toxiques de la mode, rendu public mardi 20 novembre.


L'ONG de défense de l'environnement a identifié des liens entre un certain nombre de grandes marques du textile et les usines textiles en Chine qui déversent des produits chimiques dangereux dans les rivières. Pas moins de 70 % des rivières, des lacs et des réservoirs en Chine sont touchés par cette pollution des eaux.

Pour mener son enquête, Greenpeace a acheté, dans 29 pays différents, 141 produits textiles de tous types. Elle a ensuite soumis ces textiles (vendus par des enseignes connues et reconnues de la mode, comme Zara, Calvin Klein, Mango, Tommy Hilfiger), à des analyses.


Résultats :

- 63 % des articles contiennent des éthoxylates de nonylphénols, composés chimiques fréquemment utilisés comme tensioactifs, notamment détergent et imperméabilisant, dans la production de textiles.

Si ces vêtements ne se révèlent pas dangereux au contact, ils le deviennent une fois lavés. Les NPE se dégradent en effet dans l'eau en nonylphénol (NP), considéré comme un perturbateur endocrinien et classé comme substance dangereuse prioritaire par l'Union européenne. Ce sous-produit toxique peut, à terme, s'accumuler dans les sédiments des rivières puis dans la chaîne alimentaire par l'intermédiaire des poissons ou des champs.

- Des phtalates ont été détectés dans 31 articles comportant des impressions "plastisol". Or, les phtalates migrent facilement dans l'environnement lors des lavages ou en fin de vie des produits. On peut les retrouver dans les denrées alimentaires ou les nappes phréatiques, et donc dans les tissus humains, le sang et les urines, rappelle le rapport.

- Enfin, deux articles de la marque Zara contenaient des colorants azoïques qui peuvent libérer des amines cancérogènes.

 

L’ONG demande aujourd’hui aux marques de promouvoir un futur sans produits toxiques et de collaborer avec tous leurs fournisseurs afin d’exclure les produits chimiques dangereux de leur chaîne d’approvisionnement et de leurs produits.

Cette accumulation de substances chimiques toxiques dans l’environnement menace à la fois durablement la santé des habitants vivant à proximité des usines textiles, dans les pays en développement, mais aussi l'environnement des pays de consommation comme la France.

 

Alors que de grandes marques  se sont déjà engagées à nettoyer leurs chaînes d'approvisionnement, Zara, l'un des plus gros vendeur de prêt à porter du monde reste silencieux.

Greenpeace nous propose de rejoindre la campagne Detox, demandez à ZARA d'éliminer toutes les substances toxiques de sa chaîne de production.



Sources :
Le Monde, le rapport Greenpeace et l'ami Wiki.

A voir aussi :
H&M, collection inconsciente... ou comment prendre ses clients pour des pigeons
Du poison dans nos vêtements
Greenpeace présente sa collection antitoxique

lundi 5 décembre 2011

Le nucléaire sûr n’existe pas - La preuve par Greenpeace

Coucou réacteur Nogent Greenpeace
Ce matin, une équipe de Greenpeace nous a fait un simple mais efficace "coucou"... depuis l'intérieur du réacteur de Nogent-sur-Seine (Aube).

Avec peu de moyens, les militants de l'organisation écologiste sont entrés sans aucun problème au cœur même des installations nucléaires !
Greenpeace démontre ainsi - par le biais d'une action sans violence, dans le respect des individus et des installations - que le nucléaire sûr n’existe pas et que les centrales nucléaires françaises sont bel et bien vulnérables.
Ils sont ensuite montés sur le dôme d’un des deux réacteurs et ont peint le signe danger sur celui-ci.


D'autres militants se seraient introduits dans d'autres centrales, dont l'organisation refuse pour le moment de préciser les noms. "Si le dispositif de détection d'EDF et Areva est aussi performant qu'ils le disent, qu'ils trouvent ces militants !», précise Greenpeace.


Greenpeace dans une centrale nucléaire

Une fouille «approfondie» de toutes les centrales et installations nucléaires en France est en cours.
Pour suivre la partie de cache-cache, c'est par ici, un live-blog ouvert pour l'occasion par Greenpeace.

Vous pouvez aussi suivre l'actu de Greenpeace sur Facebook et Twitter

mercredi 8 juin 2011

Barbie sacrifie les forêts indonésiennes pour aller en boite !

Après Nestlé, l'organisation écologique Greenpeace a décidé d'utiliser l'image de Ken pour dénoncer la déforestation des forêts indonésiennes dont serait complice Mattel.

Barbie est en effet une accro de déforestation. Pour être emballée dans une jolie boîte, elle sacrifie les forêts indonésiennes, notamment des régions abritant les derniers tigres et orangs-outans de Sumatra. Le fabricant de Barbie, Mattel, encourage cette addiction en s'approvisionnant en papier d'emballage auprès d'Asia Pulp and Paper (APP), entreprise tristement célèbre pour son impact destructeur sur les forêts.

Greenpeace vous propose d'interpeller le PDG de Mattel en lui demandant d'arrêter d'emballer ses jouets en sacrifiant les forêts.

En attendant, Ken en prend un sacré coup au moral et se fait la malle...

mercredi 7 juillet 2010

Marion Cotillard témoigne du pillage des forêts congolaises

Chez Quat´rues, vous l´aviez sans doute remarqué, nous aimons parler des causes défendues par l´ONG Greenpeace.

Aussi, lorsqu´une actrice, que nous apprécions pour son beau jeu et ses beaux yeux (si, oui, quand même... Le dire peut sembler cavalier mais le taire serait malhonnête), Marion Cotillard, s´associe à Greenpeace pour témoigner du pillage des forêts congolaises, pensez bien que nous n´allions pas laisser une telle occasion de relayer l´info.

Ainsi donc, vous trouverez à cette adresse le carnet de bord (sous forme de 7 vidéos) de l´actrice, partie pour nous ramener un témoignage important de ce pillage profitant à quelques gros industriels.

Par là >>> vous pourrez en savoir plus sur les forêts au Congo
Par ici >>> vous pouvez faire un don

Voici la première de ces 7 vidéos, retrouvez les autres toujours à cette adresse

mercredi 9 juin 2010

Pourquoi le thon rouge ?

JR001782
Nous ne sommes pas contre toute cette mobilisation pour protéger le thon rouge. Non, non pas du tout ! Bien au contraire ! Voici d´ailleurs une nouvelle pétition lancée par Greenpeace pas plus tard qu´hier.

Mais la question que nous aimerions soulever est : « Pourquoi tant de battage autour du thon rouge ?!...
…Alors que selon la dernière mise à jour de la Liste rouge des espèces menacées de l’IUCN (International Union for Conservation of Nature), 17 291 espèces sur les 47 677 espèces répertoriées sont menacées d’extinction, dont 3325 en danger critique d´extinction ».

De nombreuses ONG, les médias et les politiques s´en mêlent et s´emmêlent à qui mieux mieux pour savoir si oui ou non le thon rouge doit être protégé.
D´une part, nous avons la réponse : « bien sûr, protégeons-les ! ». D´autre part, faisons au mieux pour protéger toutes les espèces menacées ! Dont le thon rouge, bien sûr ! (alors oui, on est toujours un peu au pays des schtroumfs dans l´idée… mais on a plus vraiment d´autres alternatives !)

Merci d´éclairer notre lanterne (sur le blog svp, histoire de centraliser le tout… si tout il y a) quand à ces questions : Le thon rouge est-il un symbole fort ? A t´il une histoire particulière ? L´Homme a plus de responsabilité dans l´extinction de cet animal ? Est-ce un exemple pris au hasard qui permet de sensibiliser à la biodiversité ?
Nous avons fouillé, refouillé et farfouillé pour trouver une réponse. Sans doute l´avons-nous mal cherchée !

mercredi 10 février 2010

Greenpeace : Guide des produits avec ou sans OGM

OGM en France : Où en sommes-nous?

Aujourd'hui nous sommes une nouvelle fois alertés par Greenpeace et leur campagne de "mobilisation contre les OGM. Voici de quoi vous aider à mieux comprendre les enjeux de cette mobilisation et à être plus vigilant au quotidien dans vos habitudes de consommation.

2010 est une années cruciale

De nombreux défis nous attendent cette année tant en France qu'en Europe. Greenpeace va continuer à se mobiliser très fortement contre les importations, les cultures et la commercialisation de nouveaux OGM, que ce soit pour l'alimentation humaine bien sûr, mais aussi pour l'alimentation animale.

De nouveaux OGM arrivent...

Au niveau européen, plus de 50 plantes transgéniques pourraient être autorisées cette année. Tout indique que la nouvelle commission européenne est plus que jamais pro OGM et que les autorisations vont pleuvoir. Selon une dépêche AFP du lundi 8 février, le Président de la commission Européenne José Manuel Barroso veut favoriser rapidement l'autorisation ou ré-autorisation de deux OGM controversés, la pomme de terre Amflora de BASF et le maïs MON810 de Monsanto.

Et ce même MON810 doit donc être soumis à ré-autorisation dans les prochaines semaines comme c'est la règle au bout de dix années. Deux autres maïs OGM, de marques Syngenta et Pioneer, devraient être aussi soumis à autorisation.

Guide des produits avec ou sans OGM

La réglementation européenne impose un étiquetage des aliments contenant plus de 0,9% d'OGM. Le rejet des OGM par la majorité des consommateurs a permis de limiter le nombre de ces produits étiquetés en France.
Cependant, encore beaucoup de produits sont issus d'animaux nourris avec des OGM. Ils entrent alors dans notre alimentation à notre insu.
Le guide des produits avec ou sans OGM de Greenpeace cherche à pallier les insuffisances de l'étiquetage et donner aux consommateurs une information leur permettant d'éviter les OGM dans leur alimentation.
En savoir plus

Consulter le guide en ligne
Télécharger le guide en pdf

lundi 7 décembre 2009

Copenhague peut et doit être un succès

ultimatum climatique Copenhague Quat rues
Aujourd'hui s'est ouvert à Copenhague le sommet international sur le climat. Deux semaines durant, les chefs d'Etat et de gouvernement seront confrontés au plus grand défi qu'ils aient jamais à eu à affronter : préserver notre planète de changements climatiques dramatiques.

Copenhague doit être un succès ! Nous n'avons pas le droit à l'échec. Nous devons exiger un accord ambitieux à la hauteur des enjeux climatiques.

Vous pouvez encore agir dans la dernière ligne droite en signant la pétition « Ultimatum Climatique ». 500 000 personnes l'ont déjà fait.


Vous pouvez suivre jour après jour les actions de Greenpeace à Copenhague sur leur blog qui relaiera en permanence leurs dernières infos. Vous pourrez ainsi à tout moment être au courant de l'évolution des négociations.

lundi 23 novembre 2009

Zéro deforestation en Indonésie

zero derforestation indonesie blog Quat´rues
Le 7 décembre, c´est à dire très bientôt, s'ouvrira à Copenhague le sommet international sur le climat. Les chefs d'Etat et de gouvernement du monde entier s'y retrouveront pour lutter contre les changements climatiques. Or, 20% des émissions mondiales de gaz à effet de serre sont dues à la déforestation.

Le combat contre la déforestation est donc prioritaire. Greenpeace le mène en Amazonie, dans le bassin du Congo, mais aussi en Indonésie. La destruction des forêts tropicales et des tourbières a fait de ce pays le troisième émetteur mondial de gaz à effet de serre !

Greenpeace est sur place et agit avec les populations locales pour que cesse ce massacre. Le défi est immense. Mais, étape après étape, la pression de Greenpeace commence à faire reculer les entreprises qui détruisent les forêts et à faire réagir le gouvernement indonésien

Voir les actions de Greenpeace contre la déforestation tropicale
Signer l´ultimatum climatique


Retrouvez aussi nos derniers billets en rapport avec le sommet de Copenhague :
Soloba Mady Keita - Témoin du changement climatique,
TCK TCK TCK : Time for Climat Justice,
A poil avec Greenpeace pour la planète
"Coup de griffe du dimanche 25 Octobre" ou comment signer l´appel de Copenhague 2009
Signez l'appel pour le climat !.

mercredi 4 novembre 2009

Soloba Mady Keita - Témoin du changement climatique

Nous voici de nouveau avec cette histoire de dérèglement de climat. Il est vrai que dernièrement, que ce soit en chanson, à poil avec Greenpeace ou encore ici ou , on pourrait avoir le sentiment de vous rabâcher un peu la même chose.
Oui... mais non... Car l´idée en fait, pour les retardataires ou les durs d´oreilles, c´est d´être un million de signataires de l´ultimatum climatique avant le sommet de l’ONU sur le climat à Copenhague, qui a lieu dans 45 jours...Et le compte n´y est pas...
Les chefs d'Etat de l'ensemble de notre bonne vieille planète doivent prendre des décisions fortes contre le changement climatique lors de ce sommet. En clair, ils vont décider du sort de la planète. Et par conséquent de notre avenir à tous par la même occasion. Signons l´appel pour faire entendre nos envies de changements.

Oxfam nous présente Soloba Mady Keita - un témoin du changement climatique. Ce changement climatique fait 500 000 morts par an, dont 98% dans les pays en développement.
Et ce n´est malheureusement que les prémices si aucun changement n´est envisagé.

- page 1 de 2