Après Nestlé, l'organisation écologique Greenpeace a décidé d'utiliser l'image de Ken pour dénoncer la déforestation des forêts indonésiennes dont serait complice Mattel.

Barbie est en effet une accro de déforestation. Pour être emballée dans une jolie boîte, elle sacrifie les forêts indonésiennes, notamment des régions abritant les derniers tigres et orangs-outans de Sumatra. Le fabricant de Barbie, Mattel, encourage cette addiction en s'approvisionnant en papier d'emballage auprès d'Asia Pulp and Paper (APP), entreprise tristement célèbre pour son impact destructeur sur les forêts.

Greenpeace vous propose d'interpeller le PDG de Mattel en lui demandant d'arrêter d'emballer ses jouets en sacrifiant les forêts.

En attendant, Ken en prend un sacré coup au moral et se fait la malle...