Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche


mercredi 20 mai 2015

Marchons ensemble contre Monsanto le 23 Mai 2015


Ce samedi, 23 mai 2015, les citoyens du monde entier marcheront contre Monsanto et consorts (les multinationales des OGM et des pesticides, Bayer, BASF, Dupond) et pour la souveraineté alimentaire.
Dans une cinquantaine de pays et plus de 30 villes françaises, nous serons tous dans la rue pour condamner ce modèle agricole imposé au détriment des peuples et des paysans qui les nourrissent.

OGM, pesticides, privatisation des semences, monocultures géantes, accords de libre-échange, les raisons de se mobiliser contre une agriculture accro à la chimie et aux manipulations du vivant sont nombreuses.
Demandons, ensemble, haut et fort, la transition vers une agriculture durable et écologique !

Trouver la marche près de chez vous :
Événement national (France) : https://www.facebook.com/events/333023593561520

– Paris : https://www.facebook.com/events/996899193657121/
– Brest : https://www.facebook.com/events/663061860468975/
– Lille : https://www.facebook.com/events/1542680492652211/
– Strasbourg : https://www.facebook.com/events/1540787802832413/
– Tours : https://www.facebook.com/events/773730486044457/
– Bordeaux : https://www.facebook.com/events/433120260190336/
– Lyon : https://www.facebook.com/events/652392381555877/
– Nice : https://www.facebook.com/events/991536840873684/
– Cherbourg : https://www.facebook.com/events/625997460862465/
– Clermont Ferrand :https://www.facebook.com/events/1611872439032444
– Caen : https://www.facebook.com/events/850962354970901
– Peyrehorade :https://www.facebook.com/events/637272466418738
– Bayonne https://www.facebook.com/events/1446511682254117
– Nantes : https://www.facebook.com/events/420568914773141
– Marseille : https://www.facebook.com/events/912268158804334
– Carhaix : https://www.facebook.com/events/643366982435444
– Rennes : https://www.facebook.com/events/1617007215185992
– Montpellier : https://www.facebook.com/events/360112537512276
– Ile de la Réunion : https://www.facebook.com/events/456583424495447/
– Amiens : https://www.facebook.com/events/1430595230589707/
– Nîmes : https://www.facebook.com/events/1555220608094067/

Rassemblements à l’international : https://www.facebook.com/MarchAgainstMonstanto/events

Tous les rassemblements : https://docs.google.com/spreadsheet



Sources :

Mr Mondialisation
Combat-Monsanto.org

mardi 8 octobre 2013

Nouvelle marche mondiale contre Monsanto le samedi 12 octobre 2013

bandeau marche contre Monsanto 12 oct 2013
Le 25 mai dernier dans 52 pays, plus de 2 millions de personnes manifestaient leur volonté d’une agriculture plus saine, respectueuse des paysans, garantissant notre santé et celle de nos enfants.

Le 12 octobre 2013, pour la seconde fois de l’année, des citoyens du monde entier marcheront contre Monsanto - la multinationale de l’agrobusiness, des organismes génétiquement modifiés et de leurs pesticides associés.

Réclamons la fin des monopoles sur nos aliments, refusons les OGM et la pollution de nos sols, et plus encore désirons apporter notre soutien aux porteurs d’alternatives, à la fois solidaires, responsables et écologiques !
Comme à la tv_ billet Monsanto _ bio éthiqueSans étiquette politique, ces rassemblements citoyens sont ouverts à celles et ceux qui souhaitent la reconnaissance du droit à un environnement sain pour tous.

Quelques rassemblements :
- Paris : de 12h30 à 17h - Place de la Bataille de Stalingrad.
- Strasbourg : de 14h à 18h - Place Kléber
- Lyon : pique-nique bio et festif à 12h au parc de Parilly à Bron, marche à 14h.
- Marseille : à 14h - le Vieux Port, quai de la Fraternité.
- Lille : place Richebé à 14h.
- Toulouse : pique-nique métro Jean Jaurès à 12h suivi d'une marche.
- Tours : 14h place Leclerc.
- Clermont-Ferrand :12h place de Jaude.
- Brest : 14h00 - rassemblement sur la Place de la liberté.
- Nîmes : pique-nique à 12 h place de la Maison Carrée à Nîmes, puis à 14h au domaine de la Bastide.
- Partout ailleurs dans le monde : votre moteur de recherche est votre ami...

mercredi 25 avril 2012

Pétition pour une protection de l'apiculture et des consommateurs face au lobby des OGM

(Relais de la pétition)

Depuis quelques années, les apiculteurs ne cessent d’alerter les pouvoirs publics sur l’impossible coexistence entre cultures d’OGM et l’apiculture. Sous l’influence du lobby OGM et semencier, la Commission Européenne et les autorités nationales sont jusqu’à présent restées sourdes à cet appel.

Pourtant, un apiculteur allemand qui a constaté la présence de pollen de maïs OGM MON 810 dans son miel a intenté une action en justice. Le 5 septembre 2011, la Cour de Justice de l’Union Européenne (CJUE) a décidé qu’un tel miel ne pouvait pas être commercialisé (UE : le miel contaminé par des OGM ne peut être mis sur le marché sans autorisation spécifique, Inf’OGM).

Les gouvernements ne peuvent plus feindre d’ignorer cette réalité : l’autorisation de cultures d’OGM en plein champ serait fatale à l’apiculture (miel, pollen, propolis) et à l’abeille.


La coexistence des cultures OGM en plein champ et de l’apiculture est impossible. Les consommateurs européens ne veulent pas d’OGM dans le miel. Personne ne peut plus ignorer cette réalité.

L’abeille est un élément indispensable de l’environnement, de la biodiversité, et un atout incontournable pour la pollinisation de nombreuses cultures. Déjà mise à mal par la pression des pesticides, elle pourrait tout bonnement disparaître de nos campagnes par décision politique, ou être accusée de disséminer les pollens OGM !


Face à ce risque inadmissible, il est demandé à nos décideurs européens et nationaux de protéger l’abeille, l’apiculture et les professionnels de l’apiculture et de :
- suspendre immédiatement et ne pas renouveler l’autorisation de culture en plein champ du maïs MON 810,
- bloquer l’avancée de tous les dossiers de plantes génétiquement modifiées nectarifères ou pollinifères,
- faire évaluer rigoureusement l’impact des plantes transgéniques sur les ruchers, notamment les couvains et les abeilles hivernales, et de rendre publics tous les protocoles et résultats
- respecter le droit à la transparence pour les consommateurs.

Le miel et les produits de la ruche doivent rester des aliments sains et naturels. Pour une protection de l'apiculture et des consommateurs, signez la pétition !

lundi 19 septembre 2011

"D´un seul souffle" en Montgolfière - Quat´rues autour du monde

Décidément, Olivier aime prendre de la hauteur !
Après avoir emmené le 1er article de la Déclaration des Droits de l´Homme sur les hauteurs du Népal, nous le retrouvons ici à bord d´une montgolfière, en mode "cap ou pas cap" avec un pote qui a le vertige !

"Mais à 1000 mètres seulement", nous confie t´il, "avec vue sur les cultures sans OGM du Gers... et au loin sur la centrale nucléaire de Golfech. Heureusement, sans danger d'après nos politiques.. ouf !!!"

Le prochain "cap ou pas cap" entraînera - de son propre aveu - Olivier et le préambule de la Déclaration des Droits de l´Homme vers un saut à l'élastique... ou l'ascension du Kilimandjaro à 6000 mètres.

Autant dire que nous avons hâte de voir ca !

quat´rues en montgolfière T shirt bio équitable - Visuel "D´un seul souffle"

jeudi 17 février 2011

Nouvelle campagne d´affichage de France Nature Environnement : en partie censurée

A deux jours de l´ouverture du Salon de l´Agriculture (du 19 au 27 février), la FNE (France Nature Environnement), qui regroupe environ 3000 associations de protection de la nature et de l'environnement, lance une campagne d´affichage... qui n´est pas du goût de tout le monde.
En effet, alors que le ministre de l´agriculture la qualifie de « scandaleuse et inacceptable », la région Bretagne va assigner en justice la FNE pour "atteinte à son image".

Le contexte

Quelques jours en amont du salon de l´agriculture, France Nature Environnement lance une campagne d'affichage pour sensibiliser les citoyens aux excès de l'agriculture industrielle. Elle a défini pour cela trois angles d'attaque :

- l'impact des pesticides qui causent la disparition des abeilles. L'emploi massif de pesticides dangereux contribue au déclin des abeilles et des autres pollinisateurs. La France est le 1er consommateur européen de produits phytosanitaires.
- le nourrissage de certains animaux d'élevage avec des OGM importés. Des OGM sont importés pour alimenter le bétail français alors que nous nous interdisons d'en cultiver et que le consommateur n'en veut pas.
- la concentration des élevages industriels, à l'origine de la pollution des algues vertes. Des tonnes de lisier, issues des déjections des élevages industriels, provoquent, en augmentant le taux de nitrates dans l'eau, des marées d'algues vertes.

La censure

Alors que toutes les affiches ont été autorisées par la justice (après une saisie des interprofessions porcine et bovine INTERBEV et INAPORC) et par l'Autorité de régulation professionnelle de la publicité (saisie aussi par le comité régional de tourisme de la région Bretagne), la régie publicitaire de la RATP Métrobus a décidé que trois des six visuels prévus dans le dispositif d'affichage ne seront pas présents sur les panneaux.
Dans un premier temps, aucune explication officielle n´est fournie à la FNE.

Plus tard, la RATP explique qu´elle a jugé que les affiches concernant les algues vertes avaient un message ''trop agressif '' visant ''directement les éleveurs'', et donc ''contraires au principe de neutralité du service public'', rapporte Le Parisien.
Quant à l'affiche inspirée du film Kill Bill de Quentin Tarantino, Métrobus a estimé qu'elle n'avait pas les autorisations requises pour reprendre ce thème.


Mais la FNE a obtenu gain de cause dans les affaires en amont de la campagne d´affichage. La demande d’interdiction de diffusion des visuels mis en cause a été rejetée car la mesure constituait une restriction disproportionnée à la liberté d’expression.

France Nature Environnement demande que l’affichage prévu  du 15 au 21 février soit respecté par la RATP et s'indigne de devoir ainsi pousser un cri d’alarme face à cette censure.


Un dialogue, pas une lutte

Le président de la FNE, Bruno Genty, explique dans Libération que le but de cette campagne n´est pas d´insulter les agriculteurs ou de froisser qui que ce soit, mais bien de dénoncer les excès de l'agriculture intensive. "Si l'image était plus nuancée, on aurait seulement touché une population déjà convaincue, alors que là ça frappe le grand public. On nous dit que c'est choquant, mais on s'est auto-censuré pour ne pas insulter la profession agricole".

Le but de la campagne n'est donc pas de rompre le dialogue ou de stigmatiser les agriculteurs, mais bien d'engager un débat avec les pouvoirs publics !
La FNE a d´ailleurs plusieurs propositions à leur soumettre. Principalement, celle d´aider les agriculteurs qui ont une pratique de l'agriculture moins intensive. Car le contexte agricole français n´est pas pas seulement confronté à des problèmes environnementaux, mais aussi économiques !


Retrouvez aussi la pétition lancée par la FNE pour l'interdiction des pesticides les plus dangereux et l'application pleine et entière du plan Ecophyto 2018, qui vise à réduire de 50% en dix ans l'usage des pesticides. Par ici pour la signer.

Affiches non censurées :
Affiche FNE 1_blog Quat-rues_t shirt bio
Affiche FNE 2_blog Quat-rues_t shirt équitable
Affiche FNE 3_blog Quat-rues_t shirt éthique

Affiches censurées :
Affiche FNE 1 censurée_blog Quat-rues_vetement bio
Affiche FNE 2 censurée_blog Quat-rues_vêtement équitable
Affiche FNE 3 censurée_blog Quat-rues_vetement éthique

mercredi 10 février 2010

Greenpeace : Guide des produits avec ou sans OGM

OGM en France : Où en sommes-nous?

Aujourd'hui nous sommes une nouvelle fois alertés par Greenpeace et leur campagne de "mobilisation contre les OGM. Voici de quoi vous aider à mieux comprendre les enjeux de cette mobilisation et à être plus vigilant au quotidien dans vos habitudes de consommation.

2010 est une années cruciale

De nombreux défis nous attendent cette année tant en France qu'en Europe. Greenpeace va continuer à se mobiliser très fortement contre les importations, les cultures et la commercialisation de nouveaux OGM, que ce soit pour l'alimentation humaine bien sûr, mais aussi pour l'alimentation animale.

De nouveaux OGM arrivent...

Au niveau européen, plus de 50 plantes transgéniques pourraient être autorisées cette année. Tout indique que la nouvelle commission européenne est plus que jamais pro OGM et que les autorisations vont pleuvoir. Selon une dépêche AFP du lundi 8 février, le Président de la commission Européenne José Manuel Barroso veut favoriser rapidement l'autorisation ou ré-autorisation de deux OGM controversés, la pomme de terre Amflora de BASF et le maïs MON810 de Monsanto.

Et ce même MON810 doit donc être soumis à ré-autorisation dans les prochaines semaines comme c'est la règle au bout de dix années. Deux autres maïs OGM, de marques Syngenta et Pioneer, devraient être aussi soumis à autorisation.

Guide des produits avec ou sans OGM

La réglementation européenne impose un étiquetage des aliments contenant plus de 0,9% d'OGM. Le rejet des OGM par la majorité des consommateurs a permis de limiter le nombre de ces produits étiquetés en France.
Cependant, encore beaucoup de produits sont issus d'animaux nourris avec des OGM. Ils entrent alors dans notre alimentation à notre insu.
Le guide des produits avec ou sans OGM de Greenpeace cherche à pallier les insuffisances de l'étiquetage et donner aux consommateurs une information leur permettant d'éviter les OGM dans leur alimentation.
En savoir plus

Consulter le guide en ligne
Télécharger le guide en pdf