Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche


Mot clé - agriculture

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 20 mai 2015

Marchons ensemble contre Monsanto le 23 Mai 2015


Ce samedi, 23 mai 2015, les citoyens du monde entier marcheront contre Monsanto et consorts (les multinationales des OGM et des pesticides, Bayer, BASF, Dupond) et pour la souveraineté alimentaire.
Dans une cinquantaine de pays et plus de 30 villes françaises, nous serons tous dans la rue pour condamner ce modèle agricole imposé au détriment des peuples et des paysans qui les nourrissent.

OGM, pesticides, privatisation des semences, monocultures géantes, accords de libre-échange, les raisons de se mobiliser contre une agriculture accro à la chimie et aux manipulations du vivant sont nombreuses.
Demandons, ensemble, haut et fort, la transition vers une agriculture durable et écologique !

Trouver la marche près de chez vous :
Événement national (France) : https://www.facebook.com/events/333023593561520

– Paris : https://www.facebook.com/events/996899193657121/
– Brest : https://www.facebook.com/events/663061860468975/
– Lille : https://www.facebook.com/events/1542680492652211/
– Strasbourg : https://www.facebook.com/events/1540787802832413/
– Tours : https://www.facebook.com/events/773730486044457/
– Bordeaux : https://www.facebook.com/events/433120260190336/
– Lyon : https://www.facebook.com/events/652392381555877/
– Nice : https://www.facebook.com/events/991536840873684/
– Cherbourg : https://www.facebook.com/events/625997460862465/
– Clermont Ferrand :https://www.facebook.com/events/1611872439032444
– Caen : https://www.facebook.com/events/850962354970901
– Peyrehorade :https://www.facebook.com/events/637272466418738
– Bayonne https://www.facebook.com/events/1446511682254117
– Nantes : https://www.facebook.com/events/420568914773141
– Marseille : https://www.facebook.com/events/912268158804334
– Carhaix : https://www.facebook.com/events/643366982435444
– Rennes : https://www.facebook.com/events/1617007215185992
– Montpellier : https://www.facebook.com/events/360112537512276
– Ile de la Réunion : https://www.facebook.com/events/456583424495447/
– Amiens : https://www.facebook.com/events/1430595230589707/
– Nîmes : https://www.facebook.com/events/1555220608094067/

Rassemblements à l’international : https://www.facebook.com/MarchAgainstMonstanto/events

Tous les rassemblements : https://docs.google.com/spreadsheet



Sources :

Mr Mondialisation
Combat-Monsanto.org

mardi 29 avril 2014

Green Up Film Festival

Green Up Film Festival
On se réveille un peu tard. Soit.
Le festival en ligne du développement durable et de l'économie verte se termine demain. Soit.

Mais cela vous laissera peut-être le temps de visionner les 10 films présentés dans des catégories comme "Biodiversité", "Déchets / Pollution" ou "Alimentation / agriculture".

Vous pouvez aussi bien sûr voter pour ceux qui vous plaisent et les partager.
Mais surtout en apprendre un peu plus par le biais de la catégorie Agir.

Green Up Film Festival imp ecran

jeudi 25 avril 2013

Bannir les tueurs d'abeilles

visuel engagé Do you wanna Bee

Dans le monde entier, des milliards d’abeilles meurent en silence, ce qui menace nos cultures et notre alimentation. Mais dans quelques jours, l’Union européenne pourrait interdire les pesticides les plus dangereux et ouvrir la voie à une interdiction internationale qui pourrait bel et bien sauver les abeilles.

Plus d'abeilles, plus de pollinisation. Plus de pollinisation, plus de plantes, dont fruits et légumes bien sûr. Et pour les carnivores : plus de plantes, plus d´alimentation pour le bétail. Plus de bétail, plus de viande.

Lire la suite et signer la pétition Avaaz : "Europe: bannir les tueurs d'abeilles!"

Pour comprendre en quoi le déclin des pollinisateurs est une catastrophe, lire aussi Do you wanna bee the next ? - Ou pourquoi les pollinisateurs sont-ils indispensables ?

vendredi 20 juillet 2012

L'alterTour 2012 - pour un monde sans dopage, plus équitable et plus juste

Altertour alternatif engagement
Dans le sud-ouest, depuis le 11 juillet et jusqu'au 19 Août, des altercyclistes partagent leurs bicyclettes et voyagent ensemble dans un esprit de solidarité.

L’AlterTour, c’est un autre Tour de France, qui résiste à l'esprit de compétition et dénonce le dopage sous toutes ses formes :
- dans le sport, parce qu’il y porte atteinte aux sportifs pour le bénéfice de l’actuel système économique et politique,
- dans l’agriculture industrielle, parce qu’il y porte atteinte aux paysans et à la biodiversité pour le bénéfice des firmes productrices d’OGM et d’agrotoxiques,
- dans l’économie de marché, où il est source d’inégalités et de mises sous dépendance,
- dans la société de consommation, du greenwashing et de l’obsolescence programmée, où l’offre conditionne la demande à grand renfort de publicité.

Le circuit de L’AlterTour emprunte des Voies Vertes (chemins de halage, anciennes voies ferrées) et à chaque demi-étape sont prévus des conférences, expositions, films et visites, suivant un programme pré-établi.
Une caravane d'information suit l'Altertour et présente des documents sur l'écologie et la solidarité.

C'est un tour "à la carte", pour celles et ceux qui souhaitent partager une belle tranche de vie collective, découvrir des terroirs préservés, avoir une activité physique saine et faire savoir qu'ils veulent un monde sans dopage, plus équitable et plus juste.



mercredi 4 juillet 2012

Do you wanna bee the next ? - Ou pourquoi les pollinisateurs sont-ils indispensables ?

visuel engagé Do you wanna Bee[Visuel Quat'rues "Do you wanna bee the next ?"] - présent dans la prochaine collection en septembre 2012.

Il est une très belle histoire d´amour entre le monde végétal et le monde animal : la pollinisation.
De cette histoire dépend l'équilibre de la planète, et par extension, notre survie !

Car les plantes et les fleurs, aussi belles et envoutantes soient-elles, sont aussi bien fragiles. Des êtres délicats qui représentent pourtant l´avenir de notre planète.
Sans leur histoire d'amour avec "Les Pollinisateurs", rien ne serait possible.


Pollinisation, comment ça marche ?

Lors du processus de pollinisation, le pollen est transporté de l'anthère (organe mâle) au stigmate (organe femelle) de la même fleur ou d'une autre fleur de la même espèce. Une fois sur le stigmate, le grain de pollen permet l´acheminement des gamètes mâles jusqu'à l'ovule afin de le féconder.
Il existe plusieurs stratégies utilisées par la nature pour disperser le pollen d'un anthère mâle à un stigmate femelle.

Parmi celles-ci, la plus courante est la zoogamie ou pollinisation par les animaux. En explorant les fleurs à la recherche de nectar, les insectes (entre autres les abeilles, les papillons, les diptères ou certains coléoptères) et les oiseaux au long bec pointu (les oiseaux-mouches ou les souïmangas)se frottent aux étamines, récoltant involontairement des grains de pollen (jusqu'à 100 000) qu’ils abandonneront par la suite dans une autre fleur.

La majorité des végétaux comptent sur les animaux pour assurer leur pollinisation. En effet, plus de 70% des cultures (dont presque tous les fruitiers, légumes, oléagineux et protéagineux, épices, café et cacao, soit 35 % du tonnage de ce que nous mangeons) dépendent fortement ou totalement d'une pollinisation animale.

Aujourd´hui, l´intensification de l’agriculture menace les communautés d´insectes et leur action stabilisatrice sur le service de pollinisation, y compris d'espèces non cultivées.
D´autre part, la généralisation des pesticides et de possibles synergies avec d'autres polluants sont aussi la cause de la régression des pollinisateurs.


pollen biodiversité blog Quat_ruesDiptère [Photo L. Vourzay | © OPIE]


Déclin des pollinisateurs... Quelles conséquences ?

Avec le recul de nombreuses espèces de pollinisateurs et en particulier des papillons et des abeilles, les plantes se reproduisent moins bien. Nous tuons ainsi la biodiversité végétale sur notre planète et appauvrissons la terre. Certains experts prévoient une baisse des rendements agricoles (déjà localement observée).

Par ailleurs, le monde végétal et le monde animal sont si intimement liés que l’extinction d’un seul organisme peut nuire à toute une communauté (A titre d’exemple, lorsqu’une plante tropicale disparaît, on estime qu’elle emporte 30 espèces associées avec elles, et pour un arbre tropical, ce sont 400 espèces qui s’éteignent).

Enfin, La chaine alimentaire prend racine dans le monde végétal.
Plus d'abeilles, plus de pollinisation. Plus de pollinisation, plus de plantes, dont fruits et légumes bien sûr. Et pour les carnivores : plus de plantes, plus d´alimentation pour le bétail. Plus de bétail, plus de viande.


Que faire à notre niveau ?

Pour favoriser et protéger les pollinisateurs, il existe de nombreuses petites actions que nous pouvons intégrer à notre quotidien. Elles touchent souvent indirectement les premiers concernés, mais vont indiscutablemet dans le bon sens, celui de la sauvegarde de la biodiversité.

Ce sont ces petits gestes qui donneront naissance à de plus grands, permettant ainsi de continuer à écrire cette belle histoire d´amour !


Vous êtes simple consommateur :
- Mangez bio et si possible local ou équitable. Vous favoriserez l´agriculture sans pesticides, néfastes aux pollinisateurs, et vous réduirez les kilomètres parcourus par votre pomme.
- Habillez vous bio... et tant qu´à faire local ou équitable. Toujours pas de pesticides, tout en favorisant des conditions de travail décentes aux fabricants.
- Nettoyez bio. Si vous avez une araignée au plafond, c´est sain pour votre maison (et un grain de folie est toujours bon!)

Si en plus vous jardinez :
- choisissez et aménagez votre terrain au mieux.
- Bannissez pesticides et produits chimiques.
- Plantez des espèces locales.
- Favorisez les micros-habitats (habitat végétal de petits animaux).
- Installez des nichoirs à oiseaux et insectes.


Sources :
"La fleur, la pollinisation et les insectes" sur spipoll.org
"Le mystère de la disparition des abeille" sur Arte.tv
La pollinisation sur Wikipedia.org


mardi 29 novembre 2011

Mali, les paysans veillent au grain

Présenté dans le cadre de la 5ème édition du festival AlimenTerre, le documentaire "Mali, les paysans veillent au grain" montre le monde paysan Malien à la conquête de leur souveraineté alimentaire.

Syndiqué et organisé, le monde paysan, qui représente 70% de la population malienne, participe aux politiques publiques, avec l’ambition de faire du Mali une puissance agricole. Tantôt partenaires de l'Etat, tantôt contestataires, les paysans et leurs leaders défendent une agriculture durable, familiale, moderne, bien loin de la Révolution verte.

Mali, les paysans veillent au grain
Un film de Jean-Louis Saporito et Agnès Faivre
2010 - France - 52 minutes - HDV

Ce film fait partie d'une sélection de 6 films que vous pouvez découvrir ici.
Vous pouvez trouver, où que vous soyez (ou presque) - et c'est là le point fort de ce festival - un lieu projetant l'un de ces films proche de chez vous.
Si vous n'en trouvez pas, vous pouvez très bien - et c'est là le second point fort de ce festival - organiser une projection près de chez vous.

mardi 18 mai 2010

« Les Agrocarburants : risques et opportunités pour les pays du Sud »

Canne à sucre au Brésil, palme africaine en Colombie et en RDC, jatropha et tournesol au Sénégal et au Burkina : les agrocarburants font désormais partie intégrante du paysage naturel et économique des pays du Sud. Ces nouvelles cultures sont certes essentiellement destinées à faire tourner nos moteurs occidentaux, mais pas uniquement. Les pays du Sud y voient également le moyen de réduire leur forte dépendance énergétique vis-à-vis des pays exportateurs de pétrole. Les organisations paysannes, de leur côté, envisagent les nouvelles opportunités que pourraient représenter les agrocarburants au plan local en terme de diversification des revenus et de production d’énergie au bénéfice des populations. Mais quel sera le prix à payer ?

Conférence - débat ce jeudi 20 mai à 18 h organisée par Peuples solidaires en association avec Act!onaid
Dans l’atrium d’AGRAPOLE-ISARA-Lyon
23 rue Jean Baldassini Lyon 7e (Station Stade de Gerland (ligne B) sortie métro : Parc Relais Tcl)

conférence agrocarburant écologie
Voir aussi : Les agrocarburants, ça nourrit pas son monde
Petit test : Consommation d'agrocarburant

mardi 16 mars 2010

Semaine pour les alternatives aux pesticides

Après la journée de lutte contre le Sida, la semaine contre les déchets, le mois de l´économie solidaire... voici venu la semaine pour les alternatives aux pesticides, du 20 au 30 Mars 2010 (oui c´est une longue semaine !)
Ces évènements, loin d´être inutiles, permettent de sensibiliser chaque fois davantage de personnes. Nous pourrions regretter l´aspect éphémère de ces divers manifestations, se disant que chacun se doit d´être conscient et sensible à ces problèmes au quotidien. Le peut on vraiment ? Ces actions auraient-elles autant d´impact en s´inscrivant davantage dans la durée ?
Enfin, revenons en à nos (noirs) moutons : Les pesticides.

pesticides blog Quat´rues vetement equitable
Difficile de rentrer dans le détail tant il y a à dire sur le sujet donc résumons la chose en disant que, aujourd'hui encore, les pesticides sont omniprésents dans l´agriculture intensive. Très vite, le fruit ou le légume transite du champ à notre assiette, puis de l´assiette à notre ventre. Jusque là rien de bien méchant... s´il on omet de dire que les pesticides sont plutôt d´une nature destructrice, et ce aussi bien pour notre environnement que pour notre santé.

Les pesticides sont en effet utilisés en quantités considérable depuis plus d’un demi siècle par l’agriculture intensive.
Plus de 50% des fruits et des légumes produits par l’agriculture intensive en contiennent. Ils finissent finalement dans nos organismes, apportés là par l’eau et les aliments consommés. Nos organismes hébergent ainsi des centaines de molécules toxiques dont de très nombreux pesticides.
Ces pesticides posent un véritable problème de santé publique, et pas seulement pour les utilisateurs qui sont les plus exposés, mais aussi pour la population générale. En effet, les effets de faibles quantités de pesticides , en mélange, pendant des périodes longues posent de nombreux problèmes de santé. (Voir le dossier très complet du MDRGF (Mouvement pour le Droit et Respect des Générations futures)

Ainsi donc, l´ACAP (Action Citoyenne pour les Alternatives aux pesticides) et le MDRGF proposent une semaine pour les alternatives aux pesticides.
Cette semaine a pour objectifs :
- D’informer, de sensibiliser tous les publics sur les risques sanitaires et environnementaux liés à l’utilisation des pesticides
- De démontrer et promouvoir les alternatives viables aux traitements chimiques dans tous les secteurs d’utilisation (agriculture, jardinage, entretiens voiries, espaces verts communaux, habitations, textiles…).

Semaine sans pesticide Quat´rues t shirt bio
Vous pouvez retrouver sur le site dédié à cette semaine une large documentation sur les pesticides, mais aussi et surtout les actions menées et à mener pour de nouvelles alternatives.

Pour finir, on ne saurait mieux vous conseiller que de manger bio (et équitable bien sûr) et de vous habiller bio (et équitable toujours...)