Canne à sucre au Brésil, palme africaine en Colombie et en RDC, jatropha et tournesol au Sénégal et au Burkina : les agrocarburants font désormais partie intégrante du paysage naturel et économique des pays du Sud. Ces nouvelles cultures sont certes essentiellement destinées à faire tourner nos moteurs occidentaux, mais pas uniquement. Les pays du Sud y voient également le moyen de réduire leur forte dépendance énergétique vis-à-vis des pays exportateurs de pétrole. Les organisations paysannes, de leur côté, envisagent les nouvelles opportunités que pourraient représenter les agrocarburants au plan local en terme de diversification des revenus et de production d’énergie au bénéfice des populations. Mais quel sera le prix à payer ?

Conférence - débat ce jeudi 20 mai à 18 h organisée par Peuples solidaires en association avec Act!onaid
Dans l’atrium d’AGRAPOLE-ISARA-Lyon
23 rue Jean Baldassini Lyon 7e (Station Stade de Gerland (ligne B) sortie métro : Parc Relais Tcl)

conférence agrocarburant écologie
Voir aussi : Les agrocarburants, ça nourrit pas son monde
Petit test : Consommation d'agrocarburant