On pourrait croire à du grand n'importe quoi. Le pape (ou assimilé) militant pour l'entente entre juifs et arabes, le tout sur une musique psychédélique, et entouré de danseurs noirs huilés et moulés dans de petits shorts...

Mais le message de Philippe Katerine, provocation ou non, est là. Et bien là. "Ensemble !". Et ca c'est bon !