Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche


mardi 2 décembre 2014

Envol En Vol, un métier pour les enfants du monde

Envol En Vol partenaire QuatRues
Envol En Vol, un métier pour les enfants du monde est une petite Association loi 1901, reconnue d'intérêt général, créée en 2003 et dont le siège se trouve à Lyon.
L’objectif de l’association est de favoriser l'indépendance économique de personnes motivées en les aidant à suivre une formation diplômante ou qualifiante et/ou démarrer une petite activité dans leur pays d’origine.

Ainsi, grâce à Envol En Vol, elles et ils ont pu devenir coiffeuse, bijoutier, boulangère, aide-infirmière, sage-femme, techniciens en froid-climatisation, en maintenance informatique, formatrice en électricité, ingénieurs… Certain(e)s ont même créé leur petite entreprise.

Djeynaba Sénégal
Récemment, Djeyanaba a par exemple créé sa boutique de mercerie/coiffure à Rufisque (Sénégal). Elle est gravement handicapée mais ne se laisse pas démoraliser pour autant.
Envol en Vol accompagne aussi Fatoumata, qui vient de démarrer une formation d’aide-soignante à Nioro du Sahel (Mali).
Amadou, photographe (mariages, portraits…), a pu quant à lui installer sa boutique à Abomey (Bénin), et bénéficie ainsi de plus de visibilité dans la ville.

Amadou Bénin
De nombreux nouveaux parrainages sont envisagés, au Sénégal, Cambodge ou Algérie.
Les membres de l’association sont très actifs pour parvenir à concrétiser ces projets. Ils envisagent ainsi de participer à des Salons, de renouveler une opération ‘Cuisine du monde’ (un plat vendu et livré sur Lyon et sa proche banlieue) ou encore d’organiser à nouveau un concert.
Et bien évidement, l’association accepte volontiers les parrainages ponctuels ou réguliers de particuliers ! (sommes versées donnant lieu à une réduction d’impôts)

Envol En Vol est partenaire de Quat'rues en cette fin d'année.
En validant vos achats sur le site internet, vous pouvez choisir que Quat'rues reverse 3 % de votre commande à Envol En Vol, un métier pour les enfants du monde ou à l'un des deux autres partenaires, Les Amis de la Terre et Les Architectes de l'Urgence.

mercredi 6 juin 2012

Nage en eaux troubles - L'humeur des mois de mai et juin 2012


mardi 14 février 2012

« Green Geek » – l’informatique éthique sur un T-shirt bio et équitable


Dans le cadre du concours « le futur du commerce équitable », Quat’rues s’associe à Ekitinfo pour la création du T-Shirt bio et équitable « Green Geek ».

Pour chaque T-Shirt vendu, 5€ iront au projet Recyclage Solidaire.
Car si les énergies renouvelables sont déterminantes pour un avenir serein, éviter le gaspillage en recyclant nos produits usagés l’est tout autant.

Le visuel existe en version féminine et masculine et ce T-Shirt équitable en coton biologique existe dans 2 coloris pour femme et 2 coloris pour homme.

Il est en précommande au prix de 27€ (ports inclus) sur le site Quat’rues jusqu’au 31 mars 2012 et sera livré fin avril.


En savoir plus sur le concours « le futur du commerce équitable ».
En savoir plus sur le projet Recyclage Solidaire.

lundi 31 octobre 2011

L'espèce humaine menacée par la malbouffe

Nous avons vu récemment que les phtalates et le bisphénol A, perturbateurs endocriniens, peuvent défavoriser la fertilité chez l’homme et la femme.
Et bien la malbouffe, encore appelée « junkfood », affecte elle aussi la qualité du sperme.

En effet, une étude récente réalisée par des chercheurs de l'Université de Harvard et de celle de Murcie en Espagne, montre que les jeunes hommes en bonne santé qui consomment des aliments frits et industriels en très grande quantité peuvent mettre à mal leur fécondité.

Pour l’étude, il a été demandé à un panel d'hommes âgés de 18 à 22 ans de noter dans un carnet tout ce qu'ils consommaient pendant des mois. Après analyse, les médecins sont arrivés à la conclusion que ceux qui abusaient d'aliments très gras comme les cookies, les gâteaux, le chocolat, les chips, les fritures et les aliments industriels disposaient d'un sperme de moins bonne qualité que ceux s'alimentaient de façon équilibrée et saine.

Selon les médecins, les spermatozoïdes des sportifs de poids normal ayant une mauvaise alimentation sont eux aussi moins susceptibles de réussir à féconder l'ovule.

Blast food visuel bio équitable     Visuel Quat'rues "Blastfood"

Ainsi, les hommes, sportifs ou non, dont le régime regorge d'acides gras trans (comme les huiles hydrogénées présentes dans les aliments industriels) disposent des spermatozoïdes les plus faibles.
Ceux qui consomment des céréales complètes, des légumes et du poisson ont par contre un sperme de très bonne qualité.

Avis aux amateurs de bébés, voici certains des aliments qui doperaient la fécondité masculine :
Les œufs, le saumon (pas d‘élevage !), les yaourts nature, les céréales complètes, les baies (myrtilles, grenade…), les patates douces, le brocoli et les asperges.

En dehors d'une mauvaise alimentation et des perturbateurs endocriniens, les produits mis en cause pour l'infertilité masculine sont la cigarette, les drogues et l'alcool.
En clair, l'avenir de l'Homme sera vert et non-toxique... ou ne sera pas !

vendredi 1 avril 2011

La France annonce l´arrêt et le démantèlement de ses centrales nucléaires !

C´est au cours d´une visite éclair au Japon, ce jeudi 31 mars, que le président français a annoncé l´arrêt et le démantèlement des centrales nucléaires en France. Une nouvelle qui pourrait bien changer la face du monde :
« (…) La France saura donner l´exemple en sortant de l´ère du nucléaire, annonce t´il. Il est grand temps de prendre conscience de la gravité de la situation. Nous ne pouvons prendre le risque que de telles catastrophes se reproduisent(…) ».

Son discours, bref mais efficace, a permis de prendre la mesure des changements à venir. C´est non seulement un énorme pas en avant pour l´environnement, mais aussi pour les générations futures.

Pour pallier le manque d´électricité, le chef de l´État se veut rassurant et explique que de nombreux autres moyens de produire de l´électricité existent, ou existeront, sans pour autant avoir recours aux énergies fossiles. Pas dans les mêmes quantités, certes (Le nucléaire couvre environ 75 % de la production française d'électricité), et les habitudes de vie devront changer.« Il nous faudra, à l´échelle mondiale, apprendre à consommer différemment, tout en évitant de garder la logique du profit à tout prix en ligne de mire », précise t´il.

Le président encourage d´ailleurs les français à donner l´exemple en devenant des consommateurs raisonnés, insistant sur le fait que la surconsommation est une des « plaies » du XXIème siècle.

Reste la question du financement d´un tel projet.
Le chef de l´état pourrait bien nous sortir sa botte secrète et proposer ce qui lui trotte en tête depuis le début de son mandat : la mise en place de la taxe Tobin (ou taxe Robin des Bois).
Consciencieux, Il n´oublie en effet pas que cette taxe de 0,05% sur les transactions financières permettrait de lever chaque année des centaines de milliards d'euros et lutter ainsi efficacement contre le changement climatique et la pauvreté.

Voir le discours du président à Tokyo

Sarkozy sortir du nucléaire
Ce billet du vendredi 1er avril 2011 a été rédigé dans le cadre d´une loop avec les amis de de la green team. Nous vous recommandons chaudement la lecture de leurs articles :

• Abi [vertissimmo] : Quand les machos de la construction tombent dans le panneau (bois)...
• Anne-So [Ecolo-info] : Infos à ne pas looper...
• Audrey [ParisbyLight] : Pulpe de Vie, l’écologie de la bonne humeur
• Cyrille [Ecowizz]: Sugru ou comment réparer facilement vos produits (ordinateur, téléphone portable, Iphone, chaussures, radio, etc.) au lieu de les jeter ?
• Eric [blogeurcitoyen] : New – une application, compteur geiger pour Iphone
• Erick [Cezame] : Soyons légers : Les cinq pubs écolo les plus drôles vues à la télé
• Gus [Ec(h)o Mag] : Le pont du Mont-Blanc à Genève se dote enfin de 4 pistes cyclables
• Jean-Marc [Marron Rouge] :
Rachel et Joseph
• Urus [Quat´rues] :
La France annonce l´arrêt et le démantèlement de ses centrales nucléaires

mardi 18 mai 2010

« Les Agrocarburants : risques et opportunités pour les pays du Sud »

Canne à sucre au Brésil, palme africaine en Colombie et en RDC, jatropha et tournesol au Sénégal et au Burkina : les agrocarburants font désormais partie intégrante du paysage naturel et économique des pays du Sud. Ces nouvelles cultures sont certes essentiellement destinées à faire tourner nos moteurs occidentaux, mais pas uniquement. Les pays du Sud y voient également le moyen de réduire leur forte dépendance énergétique vis-à-vis des pays exportateurs de pétrole. Les organisations paysannes, de leur côté, envisagent les nouvelles opportunités que pourraient représenter les agrocarburants au plan local en terme de diversification des revenus et de production d’énergie au bénéfice des populations. Mais quel sera le prix à payer ?

Conférence - débat ce jeudi 20 mai à 18 h organisée par Peuples solidaires en association avec Act!onaid
Dans l’atrium d’AGRAPOLE-ISARA-Lyon
23 rue Jean Baldassini Lyon 7e (Station Stade de Gerland (ligne B) sortie métro : Parc Relais Tcl)

conférence agrocarburant écologie
Voir aussi : Les agrocarburants, ça nourrit pas son monde
Petit test : Consommation d'agrocarburant