Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche


jeudi 26 juillet 2012

IKEA - prix bas pour les meubles, coûts élevés pour la nature

Visuel Défoirestation Quat reus vêtements équitables et bio
Qui n'a pas 1, 2, voire 15 meubles IKEA chez soi ? Parce que peu onéreux et pratiques (quoi que !) à monter, nous sommes déjà tous (ou presque) passés à la caisse dans le grand magasin bleu et jaune proche de chez nous.
C’était sans savoir que, pour assumer une vente annuelle mondiale de 100 millions de meubles, la marque suédoise IKEA utilise 12 millions de mètres cubes de bois par an. Des quantités astronomiques.
La nature en paie le prix.

Des besoins gigantesques en bois


La filiale d'IKEA Swedwood possède un bail en République de Carélie (extrême nord de la Russie) sur 300.000 hectares de forêts naturelles, dont certaines zones sont encore vierges. Une très grande partie des bois utilisés dans les meubles d'IKEA proviennent de cette région au climat subarctique où les arbres poussent très lentement.

A la cadence de 800 arbres par jour, des arbres parfois plusieurs fois centenaires sont abattus en quelques secondes. D’énormes machines coupent, ébranchent, empilent et sillonnent les marais, détruisant de nouvelles forêts primaires et leurs riches écosystèmes. Les coupes rases à la solde d’IKEA ne cessent de s'étendre (Pour rappel, il ne reste plus à ce jour que 10% des forêts vierges boréales).

Déforestation certifiée par le FSC


IKEA communique souvent sur la « durabilité » et sa «gestion forestière responsable ». Difficile de le lui reprocher puisque cette zone de Carélie a reçu l' « écolabel » FSC (Forest Stewardship Council). La marque suédoise peut donc tranquillement considérer la destruction de la forêt boréale comme étant un acte responsable.

De nombreuses organisations de protection de l'environnement critiquent depuis longtemps ce label FSC. Ses normes, déjà très laxistes, ne sont pas respectées dans la pratique et des centaines de cas révèlent des certifications douteuses et autres fraudes (voir le site www.fsc-watch.org). Les forêts vierges de Scandinavie et des tropiques sont ainsi détruites avec la caution du label FSC.

Pour aller plus loin


Vous pouvez soutenir les revendications des associations Protect the Forest et Spok en signant cette pétition - IKEA, bien pire qu'un marchand de meubles.
Vous pouvez apprendre à faire vos meubles vous-même - Conception de meubles assistée par ordinateur MB Concept.
Vous pouvez vous informer davantage en lisant :
• Protect the Forest : Russian forest ecologist confirms criticism
• Mongabay : IKEA logging old-growth forest for low-price furniture in Russia
• FSC-Watch : IKEA supplier Swedwood in Karelia: TV documentary exposes impacts of FSC certified clear-cuts in HCV forests
Ou en regardant :


vendredi 27 avril 2012

Faire feu de tout bois

porno des bois
En cette fin d’avril, après une courte période d'hibernation, la Green Team se réunit à nouveau avec une thématique ambitieuse : « le bois dans tous ses états ».

Il est donc temps de sortir du bois ("Se manifester, apparaître au grand jour" ) - en tachant d'oublier qu’il n’est feu que de bois vert ("Seule la jeunesse est capable d'ardeur") - afin d’abattre du bois ("Faire de la besogne") et montrer de quel bois nous nous chauffons ("Montrer ce dont on est capable").

Entre-deux-tours présidentiel oblige, l’envie ne nous manque pas de casser du bois sur le dos de celui-ci ("Le battre").
Cependant, nous nous contenterons de toucher du bois ("Désigne un geste superstitieux pour conjurer le mauvais sort") en espérant qu’une majorité de français souhaite donner une volée de bois vert ("Infliger une correction") à cette tête de bois ("Avoir la tête dure") pourvue d’une langue qui ne l’est pas moins ("Langage figé, notamment de la propagande politique").
Car s’il ne faut pas juger du bois par l'écorce ("Il ne faut pas juger les gens sur leur mine"), souvenons nous que son quinquennat a eu l’effet d’un emplâtre sur une jambe de bois ("Sans aucune efficacité") et qu’il n’est définitivement pas du bois dont on fait les héros ("Courageux").


Ceci étant dit - et les expressions avec le mot « bois » se faisant rares - il n’ pas été facile de trancher pour un sujet en particulier.

En effet, nous aurions pu être pratique, et vous parler de nouveau de la taxe Robin des bois. Utopie pendant des années, cette taxe sur les transactions financières est en train de devenir réalité...
Une victoire ? Que nenni ! Car la taxe irait au budget national au lieu d'être affectée au développement. En savoir plus par ici.

Nous aurions tout aussi bien pu être critique, et disserter sur la catastrophe qu'est la déforestation à travers le monde.
Nous préférons, cette fois-ci, vous inviter à relire les billets du blog Quat’rues qui traitent du sujet.

Visuel Défoirestation Quat reus vêtements équitables et bio
Nous aurions pu, pourquoi pas, être ludique, et vous inviter à découvrir des jouets en bois fabriqués en France, par exemple sur les sites « Jeujoueethique » et « Bioviva ».

Enfin, nous aurions pu être pornoboisphique, et vous rappeler combien le bois et dame nature peuvent être coquins.

Nous aurions pu...
Mais nous n’avons pas su trancher et avons donc fait feu de tout bois.


Retrouvez les billets des autres membres de la Green Team
(Nous en profitons pour rappeler que les propos tenus dans ce billet n’engage que l'équipe Quat'rues !)
Abi [Vertissimmo] : En Sologne les vieilles charpentes en bois se réincarnent en lampes
Jean-Marc [Marron Rouge] : Même le bois se recycle
Karen [Blog maison écologique] : Jardin écologique : la permaculture
Michèle [Attention à la Terre] : Palettes en bois : recyclage et art