A deux jours de l´ouverture du Salon de l´Agriculture (du 19 au 27 février), la FNE (France Nature Environnement), qui regroupe environ 3000 associations de protection de la nature et de l'environnement, lance une campagne d´affichage... qui n´est pas du goût de tout le monde.
En effet, alors que le ministre de l´agriculture la qualifie de « scandaleuse et inacceptable », la région Bretagne va assigner en justice la FNE pour "atteinte à son image".

Le contexte

Quelques jours en amont du salon de l´agriculture, France Nature Environnement lance une campagne d'affichage pour sensibiliser les citoyens aux excès de l'agriculture industrielle. Elle a défini pour cela trois angles d'attaque :

- l'impact des pesticides qui causent la disparition des abeilles. L'emploi massif de pesticides dangereux contribue au déclin des abeilles et des autres pollinisateurs. La France est le 1er consommateur européen de produits phytosanitaires.
- le nourrissage de certains animaux d'élevage avec des OGM importés. Des OGM sont importés pour alimenter le bétail français alors que nous nous interdisons d'en cultiver et que le consommateur n'en veut pas.
- la concentration des élevages industriels, à l'origine de la pollution des algues vertes. Des tonnes de lisier, issues des déjections des élevages industriels, provoquent, en augmentant le taux de nitrates dans l'eau, des marées d'algues vertes.

La censure

Alors que toutes les affiches ont été autorisées par la justice (après une saisie des interprofessions porcine et bovine INTERBEV et INAPORC) et par l'Autorité de régulation professionnelle de la publicité (saisie aussi par le comité régional de tourisme de la région Bretagne), la régie publicitaire de la RATP Métrobus a décidé que trois des six visuels prévus dans le dispositif d'affichage ne seront pas présents sur les panneaux.
Dans un premier temps, aucune explication officielle n´est fournie à la FNE.

Plus tard, la RATP explique qu´elle a jugé que les affiches concernant les algues vertes avaient un message ''trop agressif '' visant ''directement les éleveurs'', et donc ''contraires au principe de neutralité du service public'', rapporte Le Parisien.
Quant à l'affiche inspirée du film Kill Bill de Quentin Tarantino, Métrobus a estimé qu'elle n'avait pas les autorisations requises pour reprendre ce thème.


Mais la FNE a obtenu gain de cause dans les affaires en amont de la campagne d´affichage. La demande d’interdiction de diffusion des visuels mis en cause a été rejetée car la mesure constituait une restriction disproportionnée à la liberté d’expression.

France Nature Environnement demande que l’affichage prévu  du 15 au 21 février soit respecté par la RATP et s'indigne de devoir ainsi pousser un cri d’alarme face à cette censure.


Un dialogue, pas une lutte

Le président de la FNE, Bruno Genty, explique dans Libération que le but de cette campagne n´est pas d´insulter les agriculteurs ou de froisser qui que ce soit, mais bien de dénoncer les excès de l'agriculture intensive. "Si l'image était plus nuancée, on aurait seulement touché une population déjà convaincue, alors que là ça frappe le grand public. On nous dit que c'est choquant, mais on s'est auto-censuré pour ne pas insulter la profession agricole".

Le but de la campagne n'est donc pas de rompre le dialogue ou de stigmatiser les agriculteurs, mais bien d'engager un débat avec les pouvoirs publics !
La FNE a d´ailleurs plusieurs propositions à leur soumettre. Principalement, celle d´aider les agriculteurs qui ont une pratique de l'agriculture moins intensive. Car le contexte agricole français n´est pas pas seulement confronté à des problèmes environnementaux, mais aussi économiques !


Retrouvez aussi la pétition lancée par la FNE pour l'interdiction des pesticides les plus dangereux et l'application pleine et entière du plan Ecophyto 2018, qui vise à réduire de 50% en dix ans l'usage des pesticides. Par ici pour la signer.

Affiches non censurées :
Affiche FNE 1_blog Quat-rues_t shirt bio
Affiche FNE 2_blog Quat-rues_t shirt équitable
Affiche FNE 3_blog Quat-rues_t shirt éthique

Affiches censurées :
Affiche FNE 1 censurée_blog Quat-rues_vetement bio
Affiche FNE 2 censurée_blog Quat-rues_vêtement équitable
Affiche FNE 3 censurée_blog Quat-rues_vetement éthique