Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche


Mot clé - centre de rétention

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 23 novembre 2010

Non à l´expulsion de Selmi Moetez, élève du LP Marc Seguin de Vénissieux

visuel t shirt équitable Quat rues RESF Visuel RESF - Quat´rues - Hiver 2009

Un élève du lycée Marc Seguin de Vénissieux(banlieue de Lyon), Moetez Selmi, a été arrêté le mardi 16 Novembre, alors qu'il venait chercher son diplôme de BEP au lycée. Il est aujourd'hui interné au centre de rétention de Lyon Saint Exupery.
Arrivé de Tunisie à l'âge de 15 ans, ses progrès constants lui ont permis d’obtenir son BEP. Depuis la rentrée, il s'est employé à poursuivre ses efforts en vue d'obtenir le baccalauréat et il effectuait un stage en entreprise la semaine de son interpellation.

Afin que l´élève Moetez poursuive sa scolarité en France et préserve les liens qu'il y a développés depuis son arrivée, vous pouvez signer la pétition RESF, afin de demander:
- sa libération
- l'annulation de son Obligation de Quitter le Territoire Français
- sa régularisation

Un rassemblement pour soutenir cet élève est organisé ce mardi 23 Novembre à 17 h 30 devant le Lycée Sembat- Seguin.

Print Visuel Charter, T shirt bio équitable Quat´rues

mardi 26 octobre 2010

"Illégal", portraits de femmes en résistance

illégal film expulsion Belgique
"Illégal"
Fiction, 2010
1h 35’
Réalisation : Olivier Masset-Depasse
Production : Versus Production
Distribution : Haut et Court

Synopsis :
Tania et Ivan son fils de 14 ans sont russes et vivent clandestinement en Belgique depuis huit ans. Sans cesse sur le qui-vive, Tania redoute les contrôles de police jusqu’au jour où elle est arrêtée.
La mère et le fils sont séparés. Tania est placée dans un centre de rétention. Elle fera tout pour retrouver son fils mais n'échappera pas pour autant aux menaces d'expulsion.

Bande-Annonce :

Illégal - Film annonce
Hochgeladen von hautetcourt. - Sieh weitere Film & TV Videos.

Avec environ 15.000 entrées, le film peine à trouver son public.
Aujourd'hui, "Illégal " est projeté dans 71 salles et a besoin de notre soutien afin de ne pas disparaitre.

"Les militants des droits de l’Homme n’apprendront rien qu’ils ne sachent déjà. Mais la force silencieuse de ces images, ces portraits de femmes en résistance, la rage qui anime d’un bout à l’autre le récit en font une belle incarnation d’un de leurs principaux combats"