4 elements visuel QuatRues
Si vous passez régulièrement sur l´incontournable siteTerra eco.net, vous connaissez déjà bon nombre de gestes verts.
Dernièrement, Terra Eco s´est fait le relais des résultats publiés par le quotidien britannique The Independent, montrant l’impact potentiel de ces gestes si tous les habitants du Royaume-Uni s’y mettaient, et ce d´après les calculs de Adam Hawkes, du Grantham Institute for Climate Change.
A notre tour de relayer Terra Eco. Informations primordiales obligent…

« Éteindre la lumière en sortant d’une pièce, ne pas laisser d’appareils en veille ou encore mettre un pull plutôt que tourner le thermostat en cas de coup de froid. Contrairement au nom qu’on leur donne trop souvent, ces gestes n’ont rien de petits…

Vous débranchez les appareils électriques avant d’aller vous coucher et avant de partir en vacances ? Vous et votre famille épargnez 100 kilos de CO2 à l’atmosphère chaque année. Vous préférez le fil à linge au sèche-linge ? Voilà 260 kilos en moins dans l’escarcelle carbone de votre foyer. A l’échelle du Royaume-Uni, l’émission d’environ 40 millions de tonnes de CO2 pourrait ainsi être évitée chaque année en cumulant ces gestes verts, soit un tiers du carbone rejeté actuellement outre-Manche.

visuel engagé bio équitable Quat´rues Belle prise
Attention toutefois, les résultats seraient très probablement moins impressionnants si le même calcul était réalisé en France. L’étude compte en effet non seulement les émissions évitées grâce aux écogestes mais intègre aussi les économies de carbone réalisées grâce la fermeture des centrales électriques les plus polluantes, rendues inutiles par la baisse de la consommation. Or, contrairement au bouquet énergétique britannique, son homologue français est essentiellement nucléaire, une technologie peu émettrice en CO2. La même baisse de consommation d’électricité dans l’Hexagone occasionnerait donc une baisse moins importante des émissions.

…oui mais lesquels ?
Attention cependant à ne pas surestimer les (trop) petits gestes. Mieux vaut encore préférer les grands ! D’après une enquête de chercheurs américains menée sur 505 ménages aux Etats-Unis, la plupart des personnes interrogées disent prendre soin d’éteindre la lumière en quittant une pièce. Mais 20% pensent que c’est la meilleure solution pour réduire sa consommation d’énergie et seules quelques-unes ont mentionné l’usage d’ampoules à basse consommation. Et ce alors qu’une dizaine d’entre elles permettent à d’éviter l’émission de 350 kilos de CO2 par foyer et par an.

Plus significatif encore, le simple fait d’utiliser un mode de lavage moins chaud pour son linge, donner, en cas de panne, un coup de neuf à son électroménager ou veiller à la bonne isolation de son logement restent des solutions plus efficaces que penser à appuyer sur un interrupteur.

Se focaliser sur les gestes élémentaires pourrait ainsi être contre-productif. « Aussi longtemps que les gens ne bénéficieront pas d’informations précises, ils continueront de croire qu’ils font assez pour réduire leur consommation d’énergie », conclut l’étude qui appelle les pouvoirs publics à permettre aux habitants de mieux suivre leur consommation. »

Voir l´article sur terra-economica.info