titre libé Sarkozy dégradé(Couverture de Libé - 19 janvier 2012)

Nous ne faisons toujours pas de politique.
Seulement, nous ne sommes toujours pas partisans de notre président sortant... et c'est peu dire. A quelques jours du premier tour des présidentielles, nous souhaitons qu'il sorte pour de bon !

Ainsi, nous voulions aujourd'hui vous proposer un dernier acte citoyen pour clore ce triste quinquennat.
La lettre de Nicolas Sarkozy va arriver (ou est arrivée) dans nos boites. Un appel général au boycottage de ces propos insipides et provocateurs a été lancé. Cette lettre doit lui être renvoyée sans être ouverte.

La procédure est simple :
1/ Ne pas ouvrir le courrier
2/ Inscrire en toutes lettres : RETOUR à L'ENVOYEUR
3/ Motiver le renvoi sous un prétexte quelconque
- Courrier refusé
- Absence momentanée
- Inconnu à l'adresse indiquée
- Absent pour raison de campagne électorale...
4/ Déposez votre lettre, sans affranchissement supplémentaire à la poste qui se chargera de la retourner à l'envoyeur. Votre mission est ainsi accomplie.
5/ Pour un franc succès, faites passer le message autour de vous, par téléphone, e-mail, internet.

Les raisons de lui dire de partir sont nombreuses. Nous vous invitons à (re)lire certains des billets ci-dessous qui en sont quelques-unes :
- Un avion pour le pROIsident... peanuts pour le bas-peuple !
- "L'immigration n'est pas une béquille"
- Le gouvernement Sarkozy veut censurer internet
- Un cadeau empoisonné pour le locataire de l'Elysée à la veille de Noël
- Voler les pauvres pour donner aux riches - Le bilan redistributif du sarkozysme

Si malgré ces lectures et ces 5 années passées, vous trouvez que l'agité de l'Elysée n'a pas fait tant de mal que cela, vous pouvez toujours l'aider à financer sa campagne en jouant au Sarkothon !

Sarkozy financement campagne