Le cap historique du milliard de personnes souffrant de la faim a été franchi en 2009… soit un sixième de la population mondiale.
En 2000, tous les chefs d’Etat s'étaient pourtant engagés à diviser de moitié ce chiffre honteux d'ici 2015. Le sommet du G8 de l’Aquila avait pour thème la sécurité alimentaire dans les pays en développement face à l’impact croissant de la crise économique et des changements climatiques.

Depuis un an, les promesses fusent avec peu de réalisations concrètes. ACF appelle à des mécanismes de financements innovants, pérennes et transparents pour prévenir et traiter la malnutrition.
Lire la suite sur le site d´ACF...

Faire un don à ACF