Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche


mercredi 6 juin 2012

Nage en eaux troubles - L'humeur des mois de mai et juin 2012


mardi 6 juillet 2010

Un avion pour le pROIsident... peanuts pour le bas-peuple !

Le ministre du Budget François Baroin a annoncé dans une interview publiée, ce mardi 6 juillet, par le quotidien les Echos une révision à la baisse d'aides dans le logement et l'emploi.
Les trois principales mesures concernent une révision à la baisse des subventions pour l'emploi des salariés à domicile et pour le logement étudiant ainsi qu'un ralentissement de l'aide aux handicapés.

Rassurons-nous ! L’Élysée montre l´exemple ! En effet, sa traditionnelle garden-party du 14 juillet a été annulé pas plus tard que la semaine dernière. Pour cause de rigueur nationale.

sarko avion rayban blog QuatRues
Peut-être est-ce un peu léger pour nous faire oublier le train de vie du président de la république ? Ou devrions nous dire son avion de vie ! (en voilà un bien vilain jeu de mots).
Ses 2 airbus A 319 CJ et ses 2 Falcon 900 ne suffisant pas, son nouvel avion est actuellement en cours d'aménagement dans les hangars de l'aéroport Bordeaux-Mérignac (Gironde). Il sera normalement utilisable par Nicolas Sarkozy d'ici l'automne, après avoir effectué un vol d'essai ce mois de juillet.
Nous vous épargnons la liste des aménagements intérieurs mais il en coûte tout de même la bagatelle de 180 millions d´euros.**

Cela représente tout de même 2 % des 10 milliards que l´État souhaite économiser d´ici 2013 en rognant sur des acquis sociaux déjà minces.
Voler aux plus démunis pour donner davantage aux riches... La véritable politique de notre pROIsident ? On dirait que l´idée se confirme...

En théorie Egalité visuel QuatRues
** Et nous faisons court, pour ne pas parler une énième fois de son augmentation de salaire, les fleurs de l´Élysée...

vendredi 6 novembre 2009

"Le fichage ethno-racial: un outil de discrimination"

Racisme fichage ethno racial QuatRues
SOS Racisme et la délégation interministérielle pour l’Égalité des chances des Français d’outre-mer appellent, dans un rapport rendu public ce mercredi, à renforcer la lutte contre le délit de fichage à caractère ethno-racial et dénonce le manque de collaboration des autorités, ainsi que la notion de statistiques ethniques.

En 2005, SOS Racisme avait déjà publié un rapport dans lequel figuraient de grandes entreprises comme Adecco, Air France, Disneyland, Ikea, Monoprix aux côtés de PME ou d’agences immobilières. Quatre ans plus tard, ces fichiers mentionnant les origines ethniques des candidats à un emploi ou à un logement sont toujours discrètement mis en œuvre pour les sélectionner selon ces critères. Des mentions telles que « blanc, maghrébin, noir ou asiatique », « BBR » (pour Bleu Blanc Rouge) sont notamment utilisées pour les métiers en contact direct avec la clientèle et dans certaines agences d’interim, à la demande des clients.

Si SOS Racisme a connu depuis 2008 plusieurs victoires judiciaires, des obstacles demeurent. Il faut en effet convaincre les victimes de porter plainte, ce qui n’est pas toujours facile. Par peur de représailles, du chômage ou de la longueur d’une procédure judiciaire à l’issue incertaine, certaines d’entre elles préfèrent en effet abandonner.

Ce rapport est publié au moment où le gouvernement entend relancer le dispositif du CV anonyme, aujourd’hui peu pratiqué par les entreprises. S’il figure dans la loi du 2 avril 2006 sur l'égalité des chances, ce dispositif n’a pas été rendu obligatoire, malgré un amendement adopté par le Sénat pour les entreprises de plus de 50 salariés.

Lire le rapport : LE FICHAGE ETHNO-RACIAL = UN OUTIL DE DISCRIMINATION