tasse café suspendu en attente
A l'Epicerie Equitable de Lyon comme au Stratto à Grenoble, vous pouvez désormais commander des cafés « en attente » ou « suspendu ».

Vous commandez deux cafés mais n’en buvez qu’un seul, laissant l’autre à une personne qui n’a pas les moyens de s’en offrir un.
C'est une vieille tradition solidaire baptisée « caffè sospeso » venant de Naples, capitale du sud de l'Italie.

C'est le mouvement des Indignés en France qui, il y a quelques jours, a suggéré de développer cette pratique solidaire, comme cela s’est fait ces derniers temps en Belgique, au Canada ou en Bulgarie. Des établissements (liste sur le site Coffeesharing.com) ont déjà franchi le pas ou s’apprêtent à le faire.

Le concept peut se décliner à d’autres boissons, voire aux repas complets. En Belgique, une friterie en banlieue de Bruxelles a ainsi lancé « la frite suspendue ».
A quand le "t-shirt suspendu" ?

Source Le parisien