En voilà un titre racoleur aux effluves nauséabondes dignes de Gala, Public ou Voici.
Il n'en est rien pourtant.
Vous trouverez ci-dessous les explications de la présidente d'Action Contre la Faim, obligée de répondre à certaines rumeurs infondées, relayées par un journalisme sans scrupule. Mais qui, comme toute rumeur qui se respecte, peut faire le plus grand mal en un rien de temps.

Pourquoi relayons-nous cette information :
- Parce que nous croyons au bien fondé de l'ONG Action Contre la Faim, et qu'il serait dommage que les dons, plus que nécessaires, diminuent suite à cette rumeur.
- Parce que l'Inde est un pays pour lequel nous avons une affection toute particulière.
- Parce que, qu'il s'agisse de la première dame de France (l'est elle d'ailleurs ? Pour une réponse dont on se fout, lire les magazines cités ci-dessus), de son sosie, du pape, de Tintin ou Milou, de votre frère ou grand-mère, on s'en contre-balance. Il s'agit seulement de rétablir la vérité afin qu'Action Contre la Faim puisse faire encore longtemps en sorte que le monde aille un peu mieux.

Voici leur message, que vous pouvez à votre tour, faire circuler :


"Cher donateur/chère donatrice,

Depuis ce matin, les médias relaient l’information du déplacement de Valérie Trierweiller en Inde.

Comme beaucoup, vous vous posez des questions et, en tant que fidèles donateurs d’Action contre la Faim, je vous écris ce soir pour vous expliquer la situation et vous demander votre aide.

Comme de nombreuses personnalités, Valérie Trierweiller est une sympathisante active d’Action contre la Faim depuis 2011, avant même l’élection présidentielle. Son déplacement à Bombay est prévu depuis plusieurs mois et son objectif est double :

  • mieux faire connaître le problème de la faim en Inde
  • lever des fonds pour un programme sur le traitement de la malnutrition aigüe
Les informations qui circulent dans les médias laissant entendre que ce déplacement serait financé par vos dons sont parfaitement infondées.

Je tiens à vous rassurer sur le fait qu’aucun des frais de déplacement n’ont été pris en charge par Action contre la Faim. Vos dons et ceux de nos partenaires n’ont en aucun cas été utilisés.

Ce voyage est d’autant plus important que la situation humanitaire en Inde est critique : plus de 8 millions d’enfants souffrent de malnutrition. Le décès d’1 enfant de moins de cinq ans sur 2 est lié à la faim !

Il s’agit d’un véritable drame humain, d’une urgence silencieuse insoutenable.

Ce soir, ces enfants victimes de la faim ont besoin de nous, de vous, pour sortir de l’ombre. Si vous le pouvez, merci de soutenir nos programmes humanitaires 2014, en faisant un don sur notre site Internet sécurisé.

Rappelez-vous : la faim n’est pas une fatalité. Quand nos équipes disposent des ressources et des moyens nécessaires, elles sauvent une vie toutes les 3 minutes.

Merci d’avance de votre grande fidélité à notre cause et merci à tous ceux qui nous ont déjà renouvelé leur confiance".

Stéphanie Rivoal,
Présidente