Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche


Mot clé - inégalité

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 21 janvier 2015

Partager la vie de travailleurs textile au Cambodge

reportage Cambodge textile
Nous vous parlions des collections "conscious" de H&M il y a 2 ans quasi jour pour jour.
3 fans de mode, inconditionnels de la marque et d'autres grandes enseignes, sont allés voir le quotidien des travailleurs. Il en résulte 5 épisodes que vous pouvez visionner ici.
(Ils n'ont pas eu le droit d'énoncer le nom des marques dans le reportage - l'une d'elle va dénoncer cette interdiction - source blog de Mr Mondialisation).

Il semblerait que ces jeunes gens ne soient pas de sitôt près à retourner acheter chez ces enseignes qui n'hésitent pas à faire travailler des gens dans des conditions déplorables, au nom du profit à tout prix.
Réprimant même parfois des grèves dans le sang.
Peut-être même orienteront-ils désormais leurs choix vers des marques éthiques ?

H%M collection inconsciente et menteuse

lundi 10 décembre 2012

Carte du monde du Père-Noël

Humeur du mois de décembre 2012


lundi 13 février 2012

"Grands froids" - Humeur du mois février 2012

En attendant la carte postale envoyée ce soir (et le retour du soleil), en voici un aperçu avec l'humeur du mois.

mardi 17 janvier 2012

Humeur du mois de Janvier - 2012: Ré-inventer le partage des richesses

janvier 2012 - ré-inventer le partage

mercredi 23 novembre 2011

Flan de vigueur : Prendre aux pauvres pour donner aux riches

Il flotte dans l’air comme un sentiment d’injustice.
Comme si les inégalités, trop longtemps camouflées par l’omni-prudence du gouvernement et des grands entrepreneurs, venaient doucement à se frayer un chemin entre leurs propos hypnotiques et mensongers.
Ainsi, il semblerait que les classes populaires et moyennes soient un tantinet exaspérées de payer pour les plus riches. Si certains s’indignent déjà ouvertement, il n’en faudrait pas beaucoup plus pour qu’un bien plus grand nombre s’agitent… enfin ?

Le 7 novembre, le Premier Ministre annonce une série de mesures que le gouvernement va prendre pour réduire la dette du pays, soit 6.5 milliard d'euros, afin d'éviter la faillite. Pour cela il est prévu :
- une hausse de la TVA à taux réduit de 5.5% à 7% sur les services dont la restauration, le bâtiment (services aux particuliers)
- le gel de la revalorisation des prestations sociales
- la revalorisation de l'impôt sur le revenu pour les classes moyennes
- dépenses de santé à réduire
- hausse de la taxe sur le patrimoine
- avancement de l'âge de la retraite à 62 ans de 2018 à 2017
- gel des salaires du président de la république et des ministres gelés mais non baissés le temps de la crise.

Gasp !
Voici un certains nombres de résolutions vouées à faire des économies, sans contestations possibles !
Mais qui donc va payer ? Ne sont-ce pas là encore et toujours les classes populaires et moyennes qui seront les plus touchées ?
Les classes sociales supérieures ne pourraient-elles enfin payer (un peu plus ?) afin de réduire au maximum les sacrifices imposés aux plus modestes ? Ce pour une répartition (un peu plus ?) égalitaire des richesses... Peut-être ?

Voici un tableau, certes assez simplifié, mais tout de même réaliste, où est établi le parallèle entre le déficit de l’état et ce dont il se prive pour satisfaire les plus fortunés. (Vous avez aussi cette petite vidéo réalisée par l'opposition qui valide la valeur des chiffres).

Que faire ?
On se sent bien démunis face à cette volonté du gouvernement de continuer à faire le jeu des plus riches. Pour contester, certains trouveront peut-être le courage d'affronter le froid en rejoignant les indignés de la défense.
Pour ceux qui, comme nous, habitent trop loin (et ont une petite santé), et trouvent la solution de Bridget Kyoto un brin radical, il reste :
- la possibilité de signer cette pétition pour dire non à ce plan de rigueur.
- Se souvenir que nous sommes nombreux à en avoir ras la casquette (bien plus nombreux que ceux à qui profitent ces nouvelles mesures).
- Et garder en ligne de mire les urnes de 2012. Alors, ensemble, tout deviendra possible (ah non merde !) nous en ferons des jolies choses! Si si!

Visuel Quat'rues à venir dans la prochaine collection

vendredi 25 février 2011

"Economic Hitmen", interview en images de John Perkins

Nous vous présentions la semaine dernière une vidéo du studio Joho, "Causes".
Voici aujourd'hui "Economic hitmen", mettant en images une interview de John Perkins, économiste écologiste (sans être schizophrène!). Il est l'auteur de "Les confessions d'un assassin financier" (Confessions of an Economic Hitman).

C'est en anglais, mais les images suffisent presque en elles-mêmes.