Même si cet hiver peut sembler moins rude que d'autres lorsque l'on regarde par la fenêtre, les gens qui dorment dehors ont quand même froid. Très froid. Ils en meurent même parfois.
S'il est difficile - accaparés que nous sommes par nos besoins personnels - d'y prêter attention au quotidien, certaines associations sont là pour le faire.

La Mie de Pain est de celles-ci. Elle répond aux besoins des personnes en danger du fait de la précarité, de la marginalisation ou de l’exclusion. Partenaire de Quat'rues il y a quelques années, nous vous invitons de nouveau :
A découvrir l'association.
A les aider (si vous avez peu de moyens, peut-être avez-vous du temps ?)
A en parler autour de vous (en partageant ce billet ou directement leur site sur vos réseaux sociaux).

Novembre 2014