Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche


Mot clé - poésie

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 20 décembre 2011

Top 10 des pires chansons françaises célébrant Noël

livraison garantie NoëlSolidarité - avec ceux qui se pèlent pour vendre des t-shirts Quat’rues sur des marchés de Noël - oblige, voici pour vous un top 10 des pires chansons françaises célébrant Noël.

Du kitsch en pagaille à faire pâlir tous les Saints. Si votre gosse n’est pas sage, l’écoute complète d’une seule de ces merveilles peut être une bonne idée de punition - quoi que réflexion faite, certainement un peu trop sadique.
Pour faire fuir belle-maman le soir du réveillon alors (quoi que ca la ferait peut-être rester plus longtemps)
Affutez les esgourdes, c’est parti !

N°10 : Line Renaud – « J’ai vu maman embrasser le père Noël »
La maman de Line, qui ne doit plus être de première fraicheur, roule donc des patins au Père-Noël. Line et les charmantes chérubines qui lui prêtent voix forte (quoi qu’un peu aigues) en semblent toutes attendries. Gasp !



N°9 : La compagnie Créole – « Bon baisers de Fort de France »
Voilà un titre qu’on se tape toutes les années en boucle. Inévitable ! Pourtant, y a vraiment pas de quoi casser trois pattes à un canard. Epargnez-nous cette année. S’il vous plait…



N°8 : Frédéric François – « Si j’étais… »
S’il était le Père-Noël, Frédéric ferait tout un tas de choses sympas. Mais Frédéric n’est pas le Père-Noël. Frédéric est chanteur. Et ça c’est moins sympa…



N°7 : Nana Mouskouri et Serge Lama – « Noël Blanc / White Christmas »
En plus de leur goût commun (d’aucun dirait « certain ») pour la coupe de cheveux médiévale ratée, Nana et Serge aiment tous deux chanter à gorges déployées. Vu la tête de Nana, Serge avait encore dû se gaver d’ail ce jour là.



N°6 : Jordy Lemoine – « It’s Christmas, c’est Noël »
Nous parlions hier d’exploitation en Chine . Et bien il n’ya pas si longtemps, dans notre beau pays, nous faisions chanter à peu près n’importe quoi à ce jeune garçon. Ce n’est pas de l’exploitation cela ?! Dur, dur pour les oreilles.



N°5 : Les Charlots – « Der Noël von scharlots »
Bon, c’était une autre époque, d’accord. N’empêche que même si le « tiens voilà du boudin » est devenu culte, il n’en reste pas moins qu’imiter l’accent allemand est passé de mode. Et c’est quelqu’un qui vit en Autriche qui vous le dit.



N°4 : Siouxsie and the Banshees – « Il est né le divin enfant »
Un groupe punk qui chanSSe cet évènement, on a envie de croire à une blagounette. Mais non. C’est du sérieux. Autant dire qu’on attend avec impatience la reprise de l’Alléluia par The Cure.



N°3 : La famille Foux – « Un très joyeux Noël, une bonne année »
Cette charmante famille souhaite et donne à tout va. Ils auraient pu cependant s’abstenir de nous donner ce mal de crâne. A croire que plus on est de Foux, plus on beugle.



N°2 : Dorothée – « Noël Blanc »
Je n’ai jamais pu la supporter Dorothée. C’est viscéral. Alors petite vengeance quelques années plus tard, je la colle dans le top 3 des chansons de Noël les plus pourries. Bien fait pour elle ! Gnark, gnark… Surtout qu’elle ne vole pas sa place !



N°1 : Edouardo – « Quand Noël viendra »
Le pompon revient à Edouardo. Je n’ai rien contre lui ! Enfin je n’avais rien… Ecoutez juste une fois ce chef d’œuvre en prêtant attention aux paroles et vous aurez sans doute aussi une dent (qui grince) contre lui. Une perle rare ! Spéciale dédicace à celui qui fait le clébard en fond de bande sonore.



mardi 9 août 2011

Les cowboys fringants : "Les étoiles filantes" - Pause estivale et musicale (3ème)

Nous démarrons les pauses musicales et estivales du mois d'Août avec une dose d'accent, garnie de poésie et de nostalgie...

Les Cowboys Fringants ou comment faire rimer joliment prose et engagement (Nous vous laissons apprécier "Plus rien" ou "Droit devant").
A mettre entre toutes les oreilles !

Belles (continuation de) vacances à toutes et tous.