Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche


Mot clé - présidentielle

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 18 avril 2012

Un dernier acte citoyen pour Sarkozy

titre libé Sarkozy dégradé(Couverture de Libé - 19 janvier 2012)

Nous ne faisons toujours pas de politique.
Seulement, nous ne sommes toujours pas partisans de notre président sortant... et c'est peu dire. A quelques jours du premier tour des présidentielles, nous souhaitons qu'il sorte pour de bon !

Ainsi, nous voulions aujourd'hui vous proposer un dernier acte citoyen pour clore ce triste quinquennat.
La lettre de Nicolas Sarkozy va arriver (ou est arrivée) dans nos boites. Un appel général au boycottage de ces propos insipides et provocateurs a été lancé. Cette lettre doit lui être renvoyée sans être ouverte.

La procédure est simple :
1/ Ne pas ouvrir le courrier
2/ Inscrire en toutes lettres : RETOUR à L'ENVOYEUR
3/ Motiver le renvoi sous un prétexte quelconque
- Courrier refusé
- Absence momentanée
- Inconnu à l'adresse indiquée
- Absent pour raison de campagne électorale...
4/ Déposez votre lettre, sans affranchissement supplémentaire à la poste qui se chargera de la retourner à l'envoyeur. Votre mission est ainsi accomplie.
5/ Pour un franc succès, faites passer le message autour de vous, par téléphone, e-mail, internet.

Les raisons de lui dire de partir sont nombreuses. Nous vous invitons à (re)lire certains des billets ci-dessous qui en sont quelques-unes :
- Un avion pour le pROIsident... peanuts pour le bas-peuple !
- "L'immigration n'est pas une béquille"
- Le gouvernement Sarkozy veut censurer internet
- Un cadeau empoisonné pour le locataire de l'Elysée à la veille de Noël
- Voler les pauvres pour donner aux riches - Le bilan redistributif du sarkozysme

Si malgré ces lectures et ces 5 années passées, vous trouvez que l'agité de l'Elysée n'a pas fait tant de mal que cela, vous pouvez toujours l'aider à financer sa campagne en jouant au Sarkothon !

Sarkozy financement campagne

jeudi 29 mars 2012

Je vis mon vote par procuration, devant (ou non) mon poste de télévision

Procuration élections présidentielles 2012
Dans moins d'un mois aura lieu le premier tour des élections présidentielles. Certains voteront à gauche, d'autres à gauche droite. Peu importe (ou presque...).
L'important, tout le monde l'a compris, est d'aller voter.
Comme vous êtes consciencieux, citoyens et prévoyants, vous étiez bien sûr inscrits sur les listes électorales avant le 31 décembre 2011, et pourrez donc voter en 2012.

Ce qui est parfois moins prévisible, c'est de savoir si oui ou non, nous serons à proximité de notre bureau de vote le jour J. Surtout que les élections présidentielles tombent cette année pendant les vacances de Pâques (pour l'un des deux tours ou les deux selon les zones).

Étant moi-même loin des urnes ces jours de vote à venir, j'ai, il y a peu, fait une procuration. Je vais ainsi pouvoir m'éloigner suffisamment du sol français afin de m'épargner les derniers tumultes du quinquennat finissant.
Cette démarche est très facile et très rapide a réaliser.
Voici en quelques points comment voter par procuration.

Définition

La procuration offre la possibilité à tout citoyen dans l'incapacité de se rendre à son bureau de vote - pour raisons de santé, professionnelles, parce qu'il est en vacances ou qu'il habite dans une autre commune que celle de son bureau de vote - de confier le soin de voter pour lui à quelqu'un d'autre.
Petit conseil : Faites en sorte que ce quelqu'un d'autre soit quelqu'un de confiance. Ce conseil semble inutile mais on n'est jamais trop prudent !

Où faire sa procuration ?

Le mandant - celui qui veut se faire représenter - doit se rendre en personne au commissariat de police, à la brigade de gendarmerie ou au tribunal d'instance de son domicile ou de son lieu de travail. A l'étranger, il doit se présenter au consulat ou à l'ambassade. Cette démarche est gratuite.

A qui donné sa procuration ?

Le mandataire - celui qui vote à la place du mandant - doit répondre à trois conditions : jouissance de ses droits civiques, être inscrit dans la commune du mandant et ne pas avoir reçu d'autre procuration en France. Le mandataire ne reçoit aucun document le jour du vote. C'est le mandant qui l'avertit du bureau de vote où il devra se rendre.
Petit conseil bis : Faites en sorte que ce mandataire soit quelqu'un de confiance. Ce conseil semble superflu mais on n'est jamais trop prudent ! (Ciel, me répète-je ?!)

Quand ?

Une procuration peut être réalisée tout au long de l'année. En théorie, elle peut-être établie jusqu'à la veille du scrutin.
Petit conseil : Mieux vaut s'y prendre à l'avance en raison des délais d'acheminement et de traitement du dossier à la mairie.

Quelles pièces fournir ?

Le mandant doit fournir un justificatif d'identité. Il remplit sur place un formulaire où lui sont demandées des informations sur son mandataire : nom, prénom, adresse, date et lieu de naissance.

Durée de validité

La procuration est établie en théorie pour un scrutin déterminé, pour l'un des deux tours ou les deux. Mais elle peut aussi courir pour une durée plus longue, dans la limite d'un an si l'intéressé est dans l'incapacité physique de se déplacer de façon durable.


Et voilà.
Vous pouvez maintenant vous absenter et regarder les résultats sur un écran à l'autre bout du monde en toute quiétude - assuré que vous êtes que le destin de la France dépend aussi de vous.
C'est quand même bien fait, non ?

lundi 9 mai 2011

Pour une taxe sur les transactions financières - Taxe Robin des bois

A la veille de la quinzaine du commerce équitable, nous pouvons déjà nous mobiliser pour un monde plus juste en participant à la campagne pour la taxe Robin des bois.
Petit rappel : Il suffirait en effet d'une taxe de 0,05% sur les transactions financières, appelée Taxe Robin des Bois, pour lever chaque année des centaines de milliards d'euros qui permettraient de lutter efficacement contre la pauvreté et le changement climatique.

Plus de 27 000 personnes ont déjà signé la pétition pour une taxation des transactions financières. Après le Parlement et le Conseil européens, 1000 économistes se sont déclarés en faveur de la taxe.

- Vous pouvez toujours soutenir la création d’une telle taxe pour la justice sociale en signant la pétition.
- Vous pouvez aussi participez à la campagne et partagez vos idées pour faire parler de la taxe Robin des Bois !
- Enfin, vous pouvez exiger que la création de cette taxe soit (réellement) présente dans le programme du candidat de votre choix pour les présidentielles de 2012 !