Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche


mercredi 3 juillet 2013

Cet été : Jeu-concours photos chez Quat'rues !


Qui ne serait pas tenté par un petit moment de célébrité sur la toile, arborant fièrement un t-shirt équitable, bio et engagé Quat’rues !!?


Alors n’hésitez pas à nous envoyer vos clichés de vacances (ou pas !) du bout du monde ou du bout de la rue, des quatre coins de la France ou du barbecue piscine de votre voisin.
Nous n’avons rien contre les barbecues mais la piscine est une option qui utilise beaucoup d’eau (et qui mouille !)

Drôle ou sérieuse, engagée ou non, délirante, décalée, un peu trash… pas de censure !
Votre photo viendra garnir la rubrique Quat’rues autour du monde.

Envoyez-nous votre photo par mail à l’adresse contact@quat-rues.com avec un petit mot (si vous le voulez) sympathique (ce serait bien) ;) pour nous préciser le lieu et les circonstances éventuelles de votre œuvre, ainsi que vos nom et prénom.

Date limite de réception des photos : 15 septembre !


Vous serez ensuite invités à voter, et à faire voter vos amis pour votre photo (ou ils voteront peut-être pour une autre mais ils ne vous le diront pas) jusqu’au 15 octobre.

Pour ceux dont les photos recueilleront le plus de votes, à gagner :
1er prix :    60 euros en chèque cadeau
2ème prix : 40 euros en chèque cadeau
3ème prix : 30 euros en chèque cadeau
4ème prix : 20 euros en chèque cadeau

Passez un très bel été !



mercredi 13 février 2013

Faim dans le monde - demandez des comptes à votre banque !

tele a chat_visuel engagé QuatRues équitable bio (Visuel Quat'rues "Télé à chat")

Alors même que nous produisons suffisamment pour nourrir tous les habitants de la planète, une personne sur huit souffre encore de la faim dans le monde. Flambée des prix alimentaires, production d’agrocarburants, accaparement des terres : ce sont les populations des pays du Sud qui en paient le prix.

Notre système alimentaire est en panne.
De nombreuses causes sont en jeu mais Oxfam a identifié deux phénomènes qui jouent un rôle déterminant :
- les pics de prix alimentaires qui empêchent d’accéder à la nourriture,
- les accaparements de terre, qui privent les paysans de leurs moyens d’existence.

A qui la faute ? Aux États, qui doivent jouer leur rôle de régulateurs mais aussi aux banques !

Prêts bancaires aux plus gros producteurs européens d’agrocarburants, spéculation sur les matières premières agricoles comme si l’agriculture était une table de casino, ou encore fonds censés être socialement responsables qui sont en fait aussi peu éthiques que les autres...
Les banques françaises, et en particulier BNP Paribas, la Société générale et le Crédit agricole ont leur part de responsabilité.

Demandez des comptes aux PDG de ces trois grandes banques pour leur rappeler leur responsabilité !
Et si vous êtes client-e de l’une d’elles, n’hésitez pas à leur dire, votre banque vous doit des comptes !



vendredi 20 janvier 2012

Trophées de la honte pour les entreprises : "The Public Eye Awards"


En Novembre, nous vous parlions des nominés des "Prix Pinocchio 2011".
Dans la même veine, vous pouvez choisir l'entreprise la plus honteuse de l'année avec "The Public Eye Awards".

Les entreprises les plus irresponsables de l’année sont choisies par La Déclaration de Berne et Greenpeace, afin de les dénoncer ouvertement en prévision du Forum économique mondial de Davos.

Six candidats ont été sélectionnés pour leurs atteintes à l’environnement, pour leurs mauvaises conditions de travail, pour leurs manque de transparence ou parce qu’elles n’assument pas leurs responsabilités sociales d’entreprise.

Deux prix seront remis. Le GLOBAL Award décerné par un jury indépendant et le PEOPLE’s Award, choisi par le vote des internautes du monde entier.
Vous avez jusqu’au 26 janvier prochain à minuit pour désigner votre grand gagnant.

Les entreprises sélectionnées parmi plus de 40 entreprises dénoncées par diverses ONG sont :

  • Tepco pour sa “gestion” de l’accident de la centrale nucléaire de Fukushima et ses failles en matière de sécurité.
  • Syngenta, le plus grand producteur agrochimique mondial écoule de nombreux produits hautement toxiques qui nuisent à l’être humain et à l’environnement.
  • Vale, deuxième entreprise minière de la planète et plus gros producteur de minerai du monde. Son palmarès ? Violation des droits humains et surexploitation de la nature
  • La banque britannique Barclays qui fait grimper le prix des produits alimentaires aux dépens des plus pauvres.
  • L’entreprise minière américaine Freeport McMoran pour les quelque 230’000 tonnes de déchets chargés de métaux lourds sont déversés dans la nature, à proximité de sa mine de Grasberg, en Indonésie.
  • Le groupe Samsung, pour l’utilisation de produits hautement toxiques dans ses usines.
  • A vous de voter !

    Retrouvez aussi les gagnants des précédentes éditions des Public Eye Awards.