Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche


mercredi 21 novembre 2012

Les dessous toxiques de la mode - Nous sommes tous des Fashion Victims !

« Des substances chimiques susceptibles de provoquer des cancers et d'agir comme perturbateurs endocriniens, déréglant le fonctionnement hormonal et impactant les fonctions reproductives », ça vous branche ?

Des wagons de ces charmantes petites bêtes ont été détectés dans les rayons de vingt marques de prêt-à-porter. C'est la conclusion établie par Greenpeace dans un rapport intitulé Les dessous toxiques de la mode, rendu public mardi 20 novembre.


L'ONG de défense de l'environnement a identifié des liens entre un certain nombre de grandes marques du textile et les usines textiles en Chine qui déversent des produits chimiques dangereux dans les rivières. Pas moins de 70 % des rivières, des lacs et des réservoirs en Chine sont touchés par cette pollution des eaux.

Pour mener son enquête, Greenpeace a acheté, dans 29 pays différents, 141 produits textiles de tous types. Elle a ensuite soumis ces textiles (vendus par des enseignes connues et reconnues de la mode, comme Zara, Calvin Klein, Mango, Tommy Hilfiger), à des analyses.


Résultats :

- 63 % des articles contiennent des éthoxylates de nonylphénols, composés chimiques fréquemment utilisés comme tensioactifs, notamment détergent et imperméabilisant, dans la production de textiles.

Si ces vêtements ne se révèlent pas dangereux au contact, ils le deviennent une fois lavés. Les NPE se dégradent en effet dans l'eau en nonylphénol (NP), considéré comme un perturbateur endocrinien et classé comme substance dangereuse prioritaire par l'Union européenne. Ce sous-produit toxique peut, à terme, s'accumuler dans les sédiments des rivières puis dans la chaîne alimentaire par l'intermédiaire des poissons ou des champs.

- Des phtalates ont été détectés dans 31 articles comportant des impressions "plastisol". Or, les phtalates migrent facilement dans l'environnement lors des lavages ou en fin de vie des produits. On peut les retrouver dans les denrées alimentaires ou les nappes phréatiques, et donc dans les tissus humains, le sang et les urines, rappelle le rapport.

- Enfin, deux articles de la marque Zara contenaient des colorants azoïques qui peuvent libérer des amines cancérogènes.

 

L’ONG demande aujourd’hui aux marques de promouvoir un futur sans produits toxiques et de collaborer avec tous leurs fournisseurs afin d’exclure les produits chimiques dangereux de leur chaîne d’approvisionnement et de leurs produits.

Cette accumulation de substances chimiques toxiques dans l’environnement menace à la fois durablement la santé des habitants vivant à proximité des usines textiles, dans les pays en développement, mais aussi l'environnement des pays de consommation comme la France.

 

Alors que de grandes marques  se sont déjà engagées à nettoyer leurs chaînes d'approvisionnement, Zara, l'un des plus gros vendeur de prêt à porter du monde reste silencieux.

Greenpeace nous propose de rejoindre la campagne Detox, demandez à ZARA d'éliminer toutes les substances toxiques de sa chaîne de production.



Sources :
Le Monde, le rapport Greenpeace et l'ami Wiki.

A voir aussi :
H&M, collection inconsciente... ou comment prendre ses clients pour des pigeons
Du poison dans nos vêtements
Greenpeace présente sa collection antitoxique

vendredi 17 décembre 2010

Les éco-informateurs!

Les éco-informateurs est un réseau d’échanges et de réflexion informel né à l'initiative d'Anne-Sophie, fondatrice d'Ecolo-Info, et soutenu par une poignée de bloggeurs. Destiné initialement à apporter des réponses rapides pour la rédaction de contenu sur des sujets liés au développement durable, ce réseau informel souhaite également être l'initiateur et le porteur d'actions virtuelles et réelles en lien avec les questions de modes de vie durables, les questions politiques, etc. Le réseau fédère des bloggeurs verts, des journalistes et toute personne soucieuse d'apporter son expertise ou son appui ! Voici une liste non exhaustive des "membres":

Alimentation

Commerce équitable

Consommation Responsable

Eco habitat

Environnement

Finance et économie

Média & communication

Mode responsable


Rejoignez les Eco Informateurs à votre tour !

  • faites vous connaître : répondez au questionnaire http://bit.ly/aRfIVU et rejoignez la liste
  • faites passer le message : participez au recrutement de nouveaux pollinisateurs d’idées vertes – au sein de votre organisation, vos partenaires, etc.
  • partagez : la qualité de la communauté repose sur votre capacité à demander de l’aide et à en donner
  • discernez : nous sommes tous très occupés et submergés d’emails. Merci de n’envoyer ici que des informations liées aux sujets d’intérêt pour un large public. Il ne s’agit pas de promouvoir sa propre organisation, mais d’apporter des informations d’intérêt pour l’ensemble de la communauté.
A très bientôt !

mercredi 10 novembre 2010

Relayer Quat´rues et son actualité!

Relayer Quat´rues vêtements bio équitables
Parce que Quat´rues est sans aucun doute possible votre marque préférée et que vous l´aimez à la déraison ("adorez" est-il un terme trop fort ?! "Adulez" peut-être ?), vous ne rêviez que d´une seule chose, pouvoir en parler à tout le monde et faire circuler l´information :
"Quat´rues existe, je l´ai rencontré!!!"

Et parce que Quat´rues est vraiment formidable, son équipe vous propose même des outils pour transmettre l´info. Il vous suffit de copier puis coller les codes ci-dessous sur votre site (ou blog), pour voir apparaitre les jolies bannière correspondantes!

Euh... si vous nous trouvez juste un brin sympa, ou en tout cas vous aimez un tout petit peu ce qu´on fait, ca marche aussi...

Vous l´aurez compris, tous les relais sont bienvenus! Merci d´avance!

Code HTML à insérer sur votre site Visuel apparent sur votre site

 T shirts équitables et bio Quat´rues 2

T shirts bio équitables Quat´rues 1

Je veux ce magnifique logo sur mon site!


Collection vêtements bio équitables Quat´rues  hiver 2010

Cartes postales vêtements bio équitables Quat´rues

(Jusqu´au 20 décembre 2010 et dans la limite des stocks disponibles)