mercredi 4 décembre 2019

L'association Soleil, faire une place au handicap

Les vêtements biologiques, équitables et engagés sont également solidaires en cette fin d'année !

Pour chacun de vos achats sur le site Quat'rues, vous pouvez choisir que Quat'rues reverse 3% du total de votre commande à l’une de nos associations partenaires.
L'association Soleil est l'une d'elle.

Elle regroupe des parents d’enfants polyhandicapés - devenus adultes - réunis en association depuis 1992 dans le but de créer un établissement, sachant que leurs enfants n’auraient pas de place ailleurs.
Après des années de tâtonnements, de découragements parfois mais aussi de ténacité, de soutiens divers, l'Association Soleil s’est affiliée à l’ ADAPEI et la Maison d’Accueil Spécialisé a pu voir le jour à Soucieu en Jarrest et ouvrir ses portes fin 2006.

Désormais, l'objectif de l'association est d'améliorer la vie des résidents de la Maison Soleil.
Ainsi, après la construction d'une balnéo et le financement de séances d’ostéopathie et de différentes activités culturelles (théâtre, musique...), leur souhait futur est de pouvoir s'engager chaque année à aider au financement de séjours « hors les murs » organisés par les équipes.

Comme toute association (et encore davantage lorsqu'elles sont de petites tailles), l'association Soleil a besoin :
- d'adhérents,
- et de dons !
N'hésitez pas à les soutenir et en parler autour de vous !

lundi 25 novembre 2019

Les Œuvres de la Mie de Pain, plus de 130 ans d’action contre l’exclusion

 

Les vêtements biologiques, équitables et engagés sont également solidaires en cette fin d'année !

Pour chacun de vos achats sur le site Quat'rues, vous pouvez choisir que Quat'rues reverse 3% du total de votre commande à l’une de nos associations partenaires.
La Mie de Pain est l'une d'elle.


De l’urgence à l’insertion, l'association met en place des solutions adaptées à chaque type de publics : les jeunes sans ressources, personnes sans domicile, vieillissantes ou allocataires du RSA, personnes en souffrance physique…
 

L’hiver est particulièrement rude pour les personnes sans abri et l'association a lancé dernièrement la campagne "Duvet contre le froid".
Si l’objectif des 600 duvets est déjà dépassé, le froid est toujours là et la mobilisation doit se poursuivre. Vous pouvez aider l'association à fournir autant de duvets que nécessaire !
Plus que jamais, les personnes en situation de grande précarité ont besoin de pouvoir se protéger du froid, en permanence. Il est indispensable que les équipes de l’Arche d’Avenirs puissent continuer de fournir le duvet qui les abritera de l’humidité et des intempéries.
 

Plus globalement, les 4 missions de l'association sont :

  • Porter assistance aux personnes en difficulté.
  • Proposer un accompagnement social et aider à retrouver des repères au sein de la société.
  • Orienter vers une insertion professionnelle réussie et trouver un logement durable.
  • Faire évoluer le regard des autres sur les personnes exclues.

Leurs 7 services pour répondre aux besoins des personnes en situation d’exclusion sont :

  • Le Refuge, centre d’hébergement d’urgence et d’insertion pour hommes : 360 places pour hommes isolés.
  • Foyer pour femmes : 59 places pour femmes isolées.
  • Foyer de jeunes travailleurs Paulin Enfert : 114 résidents de 18 à 25 ans.
  • La Villa de l’Aube, résidence sociale : 45 studios pour personnes seules ou en couple.
  • L’accueil de jour pour personnes sans-abris l’Arche d’Avenirs : environ 200 passages par jour, 800 domiciliations.
  • Pôle d’Insertion par l’activité économique : chantier d’insertion qualifiant Restauration, chantier d’insertion Remobilisant et dispositif Premières heures.
  • Relais social : 300 bénéficiaires du RSA suivis, 750 domiciliations.

 

 

mardi 22 janvier 2019

J'ai rêvé ton prénom

J'ai rêvé ton prénom.
Tombé au fond de l'océan ou dans un trou d'obus, j'ai tenté de le rattraper. En vain. Sami, Amena, Fahti ou Reem. Je ne le saurai jamais.
Je garderai enfoui en moi, comme un trésor, comme un fardeau aussi, l'intensité de ton regard. Celui implorant ma bonté, ma compréhension, mon aide.
Mais il ne faut pas m'en vouloir. Que faire depuis mon canapé douillet ? Que faire d'autres que de te regarder sombrer dans les abîmes de la monstruosité humaine ?
J'ai trois gosses à nourrir, un patron à satisfaire, un loyer à payer.
J'aimerai te dire que quand tout ira mieux pour moi, que les miens seront à l'abri - cela arrivera, ils me l'ont promis - je viendrai à la rescousse de ton petit frère ou de ta nièce avant que comme toi ils ne se noient ou ne tombent sous une pluie d'obus.
Mais ce serait te mentir. Il semblerait que l'argent appelle l'argent. Il l'appelle tellement fort que le bruit couvre tes cris et tes pleurs. Ces derniers ne rapportent pas de dividendes.

Mais promis, je garderai enfoui en moi, comme un cadeau, comme une punition aussi, l'intensité de ton regard.

Visuel "Jeux de guerre"