La 18ème conférence internationale sur le Sida se tient à vienne

La conférence internationale sur le sida, qui réunit tous les deux ans des experts, chercheurs, associations, se tient en ce moment même, du 18 au 23 juillet 2010 à Vienne*, Autriche.

Cette 18ème édition a pour thème « Rights here, Right now », « les droits ici et maintenant ».
L’accent est mis sur les droits et la protection des personnes vulnérables qui n’ont pas facilement accès aux soins et à la prévention dans plusieurs pays. Il s’agit notamment des séropositifs, des femmes, des enfants, des homosexuels, des transsexuels, des toxicomanes, des travailleurs du sexe, des prisonniers et victimes de stigmatisation.
La conférence porte aussi largement sur l'Épidémie qui menace à l'Est de l'Europe. Selon l'Onusida plus de 150 000 personnes ont été récemment contaminées en Europe de l'Est et en Asie Centrale, ce qui porte à 1,6 millions le nombre de personnes qui vivent avec le Sida dans la région, soit une augmentation de 150 % par rapport à 2001.
Enfin,le thème de cette année, « les droits ici et maintenant » braque aussi les projecteurs sur la date butoir de 2010. Une échéance établie il y a cinq ans par les leaders du G8 à Gleneagles en Écosse. Objectif : assurer l’accès universel à la prévention et aux traitements contre le sida.


Pub AIDES_full
envoyé par Isabelle-Jeannin. -

Site de Aides
Site Médecins sans frontières
Lire aussi MSF : "Sida : deuxième mi-temps décisive" - Fatal HIV : "Fou ta Kapote !"

*Vienne a été choisie pour accueillir la conférence 2010 suite à une évaluation des villes candidates qui ont été évaluées par l'IAS (International Aids Society, première société internationale indépendante de chercheurs et de médecins contre le VIH/sida) sur de trois critères:
l'impact sur l'épidémie, infrastructure suffisante , et la Liberté de circulation et de voyage pour les personnes vivant avec le VIH / SIDA


Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet