"L'immigration n'est pas une béquille"

Charet en papier visuel équitable bio engagé Quat'rues T shirt équitable et bio "Charter en Papier"

Alors qu'hier, les français étaient toujours plus nombreux dans la rue pour crier leur mécontentement quant à la réforme des retraites, les députés adoptaient tranquillement le projet de loi sur l'immigration mené tambour battant par Eric Besson.

Le texte, qui a été musclé après les préconisations sécuritaires de Nicolas Sarkozy, cet été, prévoit notamment l’extension de la déchéance de nationalité, auquel vient s'ajouter la création de zones d’attente ad hoc, bannissement, augmentation des durées de rétention... bref un bien joli panel de mesures vouées à transformer notre beau pays en une magnifique terre de non-accueil (Sic)

Pourtant, « la question de l’immigration ne s’envole pas avec les charters. Elle est pointée du doigt à chaque fois que l’on parle retraite, chômage, précarité…
« Terra eco » a ainsi sorti experts et calculette pour remettre les faits à leur place. Blinder les frontières, voire reconduire les quelque 400 000 clandestins à la frontière, constituerait même une double peine pour l’économie française. Selon toutes les études sérieuses, l’immigration n’est pas une béquille, elle contribue directement à la croissance, l’emploi et l’augmentation des salaires. Ami étranger, voici donc quatre arguments-clé pour ta demande de visa

Nous vous invitons à les découvrir sur l’excellent site de Terra-eco.net

Commentaires

1. Le jeudi 14 octobre 2010, 08:21 par Yvan

Lors des débats, la question d´abroger droit au sol a été soulevée : Le droit du sol est la règle de droit accordant la nationalité à toute personne physique née sur le territoire national, indépendamment de la nationalité de ses parents.
C´est dire si le gouvernement en place est encore capable de nombreuses autres ignominies.
Et c´est vrai qu´avec les retraites, l´éducation nationale... il est grand temps de réagir! Tous dans la rue, c´est le seul pouvoir que nous ayons!

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet