Les chemins de Quat'rues ne mènent pas à Pékin...

Jo Pekibn Quat'rues en tête
Boycotter ou non les Jeux olympiques de Pékin ? Voici une question qui brûle les lèvres de tout le monde depuis quelques temps...
Quat'rues, sans donner un avis résolument tranché sur la question, prévient tout de même d'une intention formelle et sans appel :

"Non, nous ne fournirons aucune tenue au staff organisateur des Jeux Olympiques de Pékin. Et aux équipes...??!!"
Comment ça, personne nous en a demandé ? - Ah bon ??!!

Outre les événements tristement d’actualités relatifs au Tibet, voici quelques petits rappels piochés sur le site de Reporters sans Frontières :

« Une trentaine de journalistes et une cinquantaine d’internautes sont actuellement emprisonnés en Chine. Certains depuis les années 1980. Le gouvernement bloque des milliers de sites Internet d’informations. Les programmes en chinois, tibétain et ouïghour d’une dizaine de radios internationales sont brouillés. Après les sites Internet et les forums de discussion, les autorités se concentrent désormais sur les blogs et les sites permettant l’échange de vidéos. Les outils de blogs du pays incluent tous des filtres qui bloquent les mots clefs jugés "subversifs" par les censeurs. La loi sanctionne lourdement la "divulgation de secrets d’Etat", la "subversion" et la "diffamation", autant d’accusations régulièrement utilisées pour faire taire les voix les plus critiques. Bien que les mesures encadrant le travail des journalistes étrangers aient été assouplies, il est toujours impossible pour les médias internationaux d’employer des journalistes chinois, ou de se déplacer librement au Tibet et au Xinjiang.

Pour obtenir l’organisation des JO, les autorités chinoises ont promis au CIO et à la communauté internationale des améliorations concrètes dans le domaine des droits de l’homme. Mais une fois la victoire acquise, le ton a changé. Le vice-Premier ministre de l’époque Li Lanqing a, par exemple, affirmé, quatre jours après le vote du CIO, en 2001, que la "victoire olympique de la Chine" devait inciter le pays à préserver sa "vie saine" en luttant notamment contre le mouvement spirituel Falungong qui a "attisé l’insécurité". Au moins cent adeptes du Falungong sont morts en détention depuis l’interdiction du mouvement et plusieurs milliers d’autres sont emprisonnés.
Un peu plus tard, c’était au tour de Hu Jintao, le vice-président chinois de l’époque et actuel président, d’affirmer qu’après le "triomphe" de Pékin, il était "primordial de lutter sans équivoque contre les activités séparatistes orchestrées par le dalaï-lama et les forces antichinoises dans le monde". Dans l’ouest du pays, où vit une forte minorité musulmane, les autorités de la province du Xinjiang ont exécuté des Ouighours accusés de "séparatisme".
Enfin, la police et la justice ont reçu l’ordre de poursuivre la campagne "Frapper fort" contre la délinquance. Plusieurs milliers de Chinois sont exécutés, chaque année, d’une balle dans la nuque ou d’une injection létale, en public, parfois dans des stades. »

Logo Quat'rues Pékin
Les pétitions de Reporters sans Frontières, pour la liberté d'ex-pression...

Commentaires

1. Le jeudi 3 avril 2008, 16:17 par bob m

peut être que les gentils sportifs devraient se poser la question suivante : "Qu'est ce qui est le plus important ? Ma possible médaille ou le respect de la vie et des droits de l'Homme ?"
Pour moi, la question ne se pose même pas.
// Siddharta et la colombe ...

2. Le vendredi 11 avril 2008, 11:07 par Nitnec

Sans doute parce que l'idée de remporter une médaille aux JO ne t'effleure même pas (il faudra attendre les jeux all éthiques divers) ^^
Mais pour un gonz qui sue depuis 4 ans dans cet objectif c'est peut-être plus dur de relativiser.
Quand les JO ont eu lieu en France, notre gouvernement n'a stoppé pas pour autant ses exactions soutiens aux dictatures sur le continent africain.
Alors même qu'ils bombardaient (et bombardent toujours) gaiement la moitié de l'Orient, les Etats-Unis ont organisé plusieurs fois les JO dans l'enthousiasme général.
Lorsque l'Italie viole ouvertement les textes internationaux en refoulant les boat-people libyens, cela n'empêche pas le monde d'applaudir leur organisation des JO...
La liste est malheureusement longue et servira à bon nombre pour se dire qu'on peut bien fermer les yeux encore cette fois-ci... pour l'amour du sport :S

3. Le mardi 3 février 2009, 19:52 par catwoman

merci pour l'artclle, si seulemment vous etiez un peu pluss precis dans votre analyse!!!

4. Le mercredi 4 février 2009, 03:00 par catwoman

bonne continuation :)

5. Le mercredi 4 février 2009, 06:02 par Urus

Les deux billets suivants en disent un peu plus long :
- https://www.quat-rues.com/blog/index...
- https://www.quat-rues.com/blog/index...
... mais il reste difficile de rentrer dans des détails sur un billet qui se doit d´être concis et r´sumant au mieux la situation. Vos précisions sont les bienvenues !

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet