Quat´rues autour du monde : La Bolivie à l´honneur.

quat'rues en Bolivie avec Casayan
Rémi, et sa compagne Sandrine, travaillent d´arrache-pied pour développer Casayan, une petite structure française, en partenariat avec d´autres petites structures, boliviennes cette fois. Casayan propose des bijoux en verre, en graine, en argent, en résine, et bon nombre d´autres articles en verre et en cuir.

Rémi habille ici sa différence en compagnie de son ami Martin, qui vient d'une tribu près de Tarabucco et qui vend des Aguayos (tissus traditionnels boliviens).

Amis Lyonnais, vous pouvez retrouver certains produits de Casayan à L'Epicerie Equitable, 126 rue Sébastien Gryphe, Lyon 7ème.
Vous pourrez aussi retrouver Casayan sur le marché équitable de la Semaine de la Solidarité Internationale, tout comme Quat´rues et l´Epicerie Equitable d´ailleurs, le week-end du 14 au 16 Novembre, place Bellecour, à Lyon...ou encore sur le marché équitable de la Ficelle, plateau de la Croix-Rousse, le dimanche 16.

Amis revendeurs, voici pour contacter Casayan.

Commentaires

1. Le mardi 18 novembre 2008, 17:41 par ledoc

La prochaine fois, ce sera une photo de quat'rues dans un autre pays, car cela fait déjà 2 fois que l'on retrouve quat'rues en Bolivie. Mais bon jamais deux sans trois. Je n'ai pas pas vu de photos de Quat'rues en Indonésie ni de Quat'rues en Autriche ... porque !!! Bon retour à l'ami Clovis et à bientôt pour affronter le froid de Grenoble. Courage Harold !!
Merci du beaucoup à vous.
Hasta la victoria siempre.

2. Le vendredi 21 novembre 2008, 16:32 par Urus

Merci gars rémi !
Entre les 2 billets Bolivie, il y a eu tout de même Quat´rues à Cuba, à Londres, au Canada, à New York, au Brésil... C´est pas rien quand même!!!
...Tu me prévois une paire de gants en alpaga pour Grenoble!...

3. Le lundi 30 août 2010, 16:27 par Tugdual Ruellan

Parution du livre « Pour un commerce juste : La Route du café, des Yungas à la Bretagne » de Tugdual Ruellan et Bernard Bruel
Bonjour,
J'ai le plaisir de vous faire part de la parution d'un livre que j'ai coécrit avec Bernard Bruel, enseignant à Rennes, « Pour un commerce juste : La Route du café - des Yungas à la Bretagne » (Editions Rives d’Arz), à la suite d’un reportage effectué dans les plantations de café en Bolivie et l’accompagnement depuis 15 ans de l’aventure initiée par Yves Thébault, directeur du CAT centre d’aide par le travail de Bain-de-Bretagne, Guy Durand, alors président de Max Havelaar France et Olivier Bernadas, torréfacteur, fondateur de la société Lobodis.
Madame Luzmila Carpio, ambassadrice de l’Etat plurinational de Bolivie en France, nous a fait l’honneur d’en rédiger la préface.
Disponible sur http://www.rivesdarz.fr/
(traduit en espagnol) – un CD à l’intérieur de musiques offertes par des amis musiciens ou enregistrées sur place.
En vous remerciant de bien vouloir s’il vous plaît nous aider à en faire la promotion. Les bénéfices seront reversés aux coopératives boliviennes.
Bien cordialement,

L’aventure commence en 1993 lorsque trois Bretons se
lancent, contre vents et marées, dans le commerce équitable :
Guy Durand, alors président de Max Havelaar France,
Olivier Bernadas, gérant de la jeune société Lobodis, et Yves
Thébault, directeur du Centre d’aide par le travail de Bain-de-Bretagne.

Leur défi : proposer un café de qualité, certifié biologique, acheté
au juste prix aux petits producteurs, transformé en France
par des ouvriers en situation de handicap.

Tugdual Ruellan, journaliste, et Bernard Bruel, enseignant,
nous entraînent sur la Route du café bolivien, depuis les
Yungas jusqu’en Bretagne en passant par le Port du Havre.
Route dangereuse mais route de tous les espoirs… Ils se font
porte-parole des producteurs. Ils nous racontent l’histoire de
ces compagnons et coopérateurs qui ont pu, grâce à un commerce juste,
améliorer leurs conditions de vie et retrouver la fierté de leur travail.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet